Le Matin du Soir: LA DICTATURE DU TUTOIEMENT

Publié

Le Matin du SoirLA DICTATURE DU TUTOIEMENT

La familiarité sur les plateaux TV consacrés aux sports gagne du terrain. Normal ou totalement inapproprié? Le Matin du Soir ouvre le débat.

par
Philippe Messeiller Rédacteur en chef adjoint

Dire «tu» à son interlocuteur devient de plus en plus courant. Auparavant considérée comme un privilège et une marque de confiance, cette familiarité, un brin convenue, est presque devenue obligatoire. Les plateaux TV n'échappent pas à la règles, surtout dans le domaine sportif.

Comment expliquer cette tendance? Est-ce une dérive? Cela ôte-t-il de la crédibilité aux journalistes qui pourraient être accusés de copinage? Cela réduit-il l'image de l'athlète interrogé qu'on prendrait pour un enfant? Ou le vouvoiement est-il dépassé? Le Matin du Soir se pose la question et le journaliste Julien Caloz donne la parole aux principaux intéressés.

Une évasion dans le monde virtuel

Les «Escape rooms» ont de plus en plus d'adeptes. Ce jeu consiste à se faire enfermer dans une pièce et à résoudre des énigmes pour en sortir. Pas étonnant qu'une version virtuelle ait vu le jour. Le journaliste Fabien Feissli en a testé une à Lausanne.

L'huile de palme, un terrain glissant

La Suisse n'aime pas trop l'huile de palme sur le papier. Mais elle a de la peine à passer à l'actepour en limiter son utilisation. Près d'un produit sur six en contient. Pain pour le Prochain et Action de Carême demandent aux détaillants d'agir. Le point sur ce dossier délicat.

Daniel Abimi, l'auteur du mois

La littérature romande se porte bien. C'est au tour de Daniel Abimi, le pionnier du roman noir en Suisse romande, d'être l'auteur du mois dans Le Matin du Soir. Découvrez son interview et dégustez son talent dans une nouvelle inédite.

Ton opinion