Suisse: La diversité religieuse sillonne la Suisse en train
Publié

SuisseLa diversité religieuse sillonne la Suisse en train

Un train a traversé la Suisse dimanche pour soutenir le dialogue entre les religions.

Le voyage a été mis au point par le Conseil suisse des religions pour célébrer ses dix ans. Près de 300 personnes ont embarqué à bord d'un train spécial reliant St-Gall à Genève.

Ces derniers ont été invités sur concours. Ils ont partagé les banquettes du train avec les membres du Conseil des religions pour partager des lectures et discussions autour de la religion, entrecoupées d'intermèdes musicaux.

Des artistes, écrivains, musiciens et politiciens aux racines chrétiennes, juives ou musulmanes ont échangé avec le public, selon le Conseil suisse des religions dans un communiqué dimanche. Un événement agendé à un moment où la violence liée à la religion et l'intolérance rendent le dialogue interreligieux encore plus important, rappellent les organisateurs.

Personnalités présentes

Parmi les personnalités figurent la présidente de la Commission fédérale contre le racisme Martine Brunschwig Graf, la conseillère aux Etats Géraldine Savary (PS/VD), le président du PDC Gerhard Pfister (ZG), mais aussi l'écrivain Lukas Hartmann, le chanteur Marc Aymon ou encore Lauriane Sallin, Miss Suisse.

Le train spécial est parti de St-Gall vers 13h00 et arrive à Genève vers 18h30. Il s'est arrêté sur les quais de Zurich, Berne, Fribourg et Lausanne.

Le Conseil suisse des religions se compose de personnalités dirigeantes des trois Eglises nationales, de la communauté juive, de la Métropole orthodoxe et d'organisations islamiques qui ont chacune été mandatée par leurs autorités suprêmes. Gottfried Locher, président depuis mi-2015, est également à la tête de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS).

(ats)

Votre opinion