Etats-Unis - La doyenne des Américains décède à 116 ans
Publié

Etats-UnisLa doyenne des Américains décède à 116 ans

Hester Ford avait vécu la grippe espagnole ou encore la ségrégation raciale. Elle s’est éteinte entourée de sa famille.

Hester Ford ici avec une assistante médicale.

Hester Ford ici avec une assistante médicale.

Instagram

La doyenne des Américains, Hester Ford, est décédée samedi à l’âge de 116 ans, laissant derrière elle de très nombreux descendants, dont une centaine d’arrière-arrière-petits-enfants, a annoncé sa famille sur les réseaux sociaux.

Si un doute subsiste sur sa date de naissance, 1905 ou 1904, Hester Ford avait été reconnue doyenne des Etats-Unis en 2019 par le Gerontology Research Group, qui recense les «supercentenaires» (personnes de plus de 110 ans).

Afro-Américaine, elle est née en Caroline du Sud, dans le sud-est des Etats-Unis, et a grandi dans une ferme où elle cueillait du coton et labourait les champs, avant de travailler plus tard comme nounou, selon la chaîne locale WBTV.

«Elle représentait le progrès de notre famille, mais aussi celui des Afro-Américains et de leur culture dans notre pays. Elle nous rappelait tout le chemin que nous avons parcouru, en tant que peuple», a déclaré sa famille dans un communiqué.

Née une quarantaine d’années après l’abolition de l’esclavage, elle a vécu la ségrégation, qui n’a pris fin que dans les années 1960 aux Etats-Unis.

La pandémie de Covid-19 n’était pas sa première: celle de grippe espagnole s’était produite pendant son adolescence, à partir de 1918.

Qualifiée de «pilier» et de «matriarche» par sa famille, elle a eu plus de 280 descendants: douze enfants, 48 petits-enfants, une centaine d’arrière-petits-enfants et autant d’arrière-arrière-petits-enfants.

Elle est morte chez elle, entourée de sa famille, a précisé la chaîne WBTV, sans indiquer les raisons de son décès.

La doyenne de l’humanité serait la Japonaise Kane Tanaka, âgée de 118 ans.

(AFPE)

Votre opinion

4 commentaires