Football – La Fédération serbe s'attaque à Shaqiri
Publié

FootballLa Fédération serbe s'attaque à Shaqiri

La FSS a envoyé un communiqué où elle s'attaque de façon lunaire à Xherdan Shaqiri, à la suite de l'incident constaté en fin de match, samedi à Genève.

par
Sport-Center
Le capitaine de l’équipe de Suisse et l’envahisseur.

Le capitaine de l’équipe de Suisse et l’envahisseur.

@capture d’écran RSI

Est-ce que les hommes de la Fédération serbe de football n'ont vu passer que la photo du capitaine de l'équipe de Suisse, affublé à son insu d'une veste de l'UCK, l’Armée de libération du Kosovo? Toujours est-il que la FSS s'est fendu dimanche d'un communiqué de presse incroyable, fustigeant Xherdan Shaqiri, avec des propos très étonnants, de la bouche de son secrétaire général Jovan Surbatovic.

«Nous préparons actuellement une lettre de protestation que nous enverrons à la FIFA dans la journée, est-il écrit sur le site de la Fédération serbe. Nous exigerons une réaction urgente et les sanctions les plus strictes contre Shaqiri pour avoir promu l'organisation terroriste criminelle «UCK» lors d'une déclaration aux médias.»

Samedi soir, un inconnu avait dribblé les hommes de la sécurité du Stade de Genève, après la victoire des Suisses contre l'Irlande du Nord en qualifications pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il en avait profité pour affubler le capitaine de l'équipe de Suisse d'une veste de l'UCK, une organisation qualifiée de «terroriste» par le pouvoir de Belgrade, quand bien même elle ne figure plus sur la liste des Nations Unies et des États-Unis.

Sur les images, on voit pourtant clairement que le Bâlois est particulièrement gêné par cette intrusion, alors qu'il donnait une interview à la RSI. Dimanche, l'Association suisse de football avait fustigé l'envahisseur, qui a dans la foulée été interdit de stade. «Il est inacceptable que des personnes veuillent utiliser des stades de football, et dans ce cas l'interview d'un joueur après un match, à des fins de propagande politique. Xherdan Shaqiri a réagi de manière exemplaire, est resté calme et n'a pas réagi», a tweeté l’ASF dans l’après-midi.

Dans la même missive, le FSS a regretté une banderole déployée le même soir, dans les tribunes de la Friends Arena de Solna, lors de la partie entre la Suède et le Kosovo (3-0). La Fédération serbe, via son secrétaire général, a indiqué exiger de la FIFA une réaction également contre «la soi-disant Association de football du Kosovo en raison de l'affichage du slogan «Le Kosovo, c'est l'Albanie» aperçu lors du match en Suède, la soi-disant représentation du Kosovo propage ainsi l'idée de «Grande Albanie».»

La FSS «utilisera tous les mécanismes légaux pour expulser du football les responsables de ces événements», a déclaré Jovan Surbatovic, le secrétaire général de la Fédération de Serbie, qui n’a visiblement pas vu toutes les images de ce qu’il s’est passé à la Praille.

Votre opinion