Berne: La femme à la robe blanche avoue avoir mis le feu à l'auberge
Actualisé

BerneLa femme à la robe blanche avoue avoir mis le feu à l'auberge

Une bâtisse a été entièrement détruite par les flammes, samedi soir à Zäziwil (BE). On apprend désormais qu'une trentenaire a été arrêtée et qu'elle avoue les faits.

par
ofu
Police cantonale bernoise

On en sait un peu plus sur l'incendie qui a ravagé une ancienne auberge à Zäziwil (BE), samedi dernier. Peu après les faits, la police avait indiqué dans un communiqué qu'elle recherchait une femme suspectée d'avoir mis le feu à la bâtisse. «Blick» avait de son côté précisé que la personne recherchée portait une robe blanche.

Arrêtée dimanche

Dans un communiqué publié jeudi, la police cantonale bernoise précise que la suspecte, une femme âgée de 35 ans, a été arrêtée dimanche dernier déjà. Selon les forces de l'ordre, elle a avoué avoir mis le feu à l'ancienne auberge.

Plus d'un million de francs de dégâts

L'enquête se poursuit malgré tout. Selon les premiers éléments, qui confirment bel et bien qu'il s'agit d'un incendie criminel, le feu a été bouté dans la grande salle avant de s'étendre au reste de l'immeuble. Les dégâts matériels sont estimés à plus d'un million de francs. L'enquête devra aussi déterminer si la trentenaire est liée au début d'incendie qui avait été signalé trois jours auparavant dans la cuisine de l'ancien restaurant.

Votre opinion