France: La femme du présumé tueur d'Angélique: «Ma vie est détruite»

Actualisé

FranceLa femme du présumé tueur d'Angélique: «Ma vie est détruite»

La compagne de David R., inculpé pour séquestration, viol et meurtre de la fillette de 13 ans, vit un cauchemar éveillé. Elle est également victime de menaces et d'insultes.

par
K.A.
Des bougies et des bouquets de fleurs ont été déposés à Wambrechies, en mémoire de la petite Angélique.

Des bougies et des bouquets de fleurs ont été déposés à Wambrechies, en mémoire de la petite Angélique.

AFP

David R. a été inculpé et placé en détention provisoire dans la nuit de lundi à mardi pour la séquestration, le viol et le meurtre d'Angélique, une jeune fille de 13 ans.

De son côté, sa femme «vit un véritable cauchemar», selon les dires de son avocat qui s'est exprimé sur Europe 1.

«Elle se rend compte aujourd'hui qu'elle a vécu pendant plusieurs années avec un homme qui s'avère être un monstre, et avec lequel elle a eu deux enfants», a déclaré Me Hervé Corbanesi.

«Elle est tombée du grenier à la cave, poursuit l'avocat. Vous vous rendez compte, vous vivez plus d'une décennie avec quelqu'un et vous apprenez, du jour au lendemain, que cette personne a commis de tels faits, une personne qui était complètement insérée (...)»

Pire encore: cette infirmière de profession a reçu de nombreuses lettres de menaces. Elle a également été victime d'insultes et d'actes de vandalisme.

Pour en finir avec ces intimidations, elle compte porter plainte. «Son cauchemar est tel qu'aujourd'hui, sur les réseaux sociaux, les photographies de ses enfants et son nom sont jetés en pâture, mais aussi son lieu de vie. Sa maison a été cadenassée», a encore confié l'avocat.

Ce dernier n'a pas manqué de rapporter sur les ondes de la radio un propos particulièrement fataliste de sa cliente. En effet, celle qui estime avoir maintenant besoin d'un soutien psychologue lui aurait clairement confié: «Ma vie est détruite».

Ton opinion