14 juin: la grève féministe s’empare de la place Fédérale
Publié

14 juinLa fièvre féministe s’empare de la place Fédérale

Quelque 5000 manifestantes et manifestants n’ont pas manqué le rendez-vous de la grève féministe sur la place Fédérale.

par
Eric Felley
Les manifestantes sont venues défier le Palais fédéral, à l’image de celles du collectif valaisan.

Les manifestantes sont venues défier le Palais fédéral, à l’image de celles du collectif valaisan.

lematin.ch

La ferveur féministe n’a en rien perdu de son intensité en ce 14 juin 2022 à Berne. À partir de 17 h 30, la place Fédérale s’est remplie d’une foule bigarrée de violet, de rose et de fuchsia.

Quelque 5000 personnes ont rejoint la manifestation qui se voulait bon enfant et pacifiste. Des délégations sont venues de Soleure, Thoune, Bienne et du Valais. Les discours militants contre le patriarcat ou le capitalisme étaient plutôt musclés.

L’augmentation de l’âge de la retraite des femmes, que le peuple suisse votera le 25 septembre, a fait évidemment l’objet de protestations bruyantes et mécontentes. Cela se ressentira probablement dans les urnes à l’automne.

Une fois de plus, le 14 juin a été marqué par une forte affluence sur la place Fédérale.

Une fois de plus, le 14 juin a été marqué par une forte affluence sur la place Fédérale.

lematin.ch

Votre opinion

19 commentaires