Publié

HomicideLa fille a aidé le père à cacher le cadavre

Après le meurtre d’une femme de 70 ans à Corsier-sur-Vevey (VD), retrouvée dans un conteneur, les enquêteurs ont arrêté le mari. Puis la fille de la victime. On apprend aujourd’hui pourquoi.

par
Fabiano Citroni
C’est depuis ici, sur cette place d’évitement de la Vieille Route des Monts-de-Corsier (VD), que l'on s'est débarrassé de la dépouille de la victime.

C’est depuis ici, sur cette place d’évitement de la Vieille Route des Monts-de-Corsier (VD), que l'on s'est débarrassé de la dépouille de la victime.

Sebastien Anex

Le mari de la victime, une femme de 70 ans retrouvée sans vie dans un container en avril à Corsier-sur-Vevey, a été le premier à être inquiété par la justice. Les enquêteurs ont ensuite arrêté la fille de la défunte. Père et fille sont tous deux placés en détention provisoire pour assassinat. Selon nos informations, confirmées par la procureure en charge de l’enquête, une troisième personne a été mise en prévention (inculpée) dans cette affaire. Il s’agit du beau-fils de la septuagénaire. Prévenu d’entrave à l’action pénale, il n’est pas incarcéré.

Que sait-on de ce drame et, surtout, qui a fait quoi? Selon notre enquête, le 17 décembre 2016, dans la soirée, Doris*, 48 ans, signale la disparition de sa mère. Elle est sa fille unique. La police vaudoise diffuse un avis indiquant que la septuagénaire a quitté son domicile au volant d’une Mazda «dans une direction inconnue» et que «ses proches n’ont plus de nouvelles». Quatre mois plus tard, le 25 avril 2017, la police annonce que «le corps sans vie d’une inconnue a été découvert par un promeneur, dans une zone boisée, à Corsier-sur-Vevey». Elle précise que le corps se trouvait dans un container et que le décès «pourrait avoir pour origine une mort violente».

Il avoue

Quelques jours plus tard, la police annonce avoir élucidé l’affaire. «Le mari de la victime, un Suisse de 79 ans, a reconnu avoir tué son épouse à leur domicile de Saint-Légier. Il a ensuite transporté le corps placé dans un conteneur puis l’a abandonné à l’endroit de sa découverte», écrit-elle.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion