Royal: La fille cachée d’Albert II de Belgique sort du silence
Publié

RoyalLa fille cachée d’Albert II de Belgique sort du silence

Quelques mois après avoir été reconnue par le roi des Belges, Delphine Boël s’est confiée sur son long combat pour tenter de renouer avec son père. Une période qu’elle décrit comme «torturée».

par
LeMatin.ch
Albert II de Belgique a eu sa fille Delphine Boël (à g.) lors d’une relation extraconjugale avec Sybille de Selys Longchamps.

Albert II de Belgique a eu sa fille Delphine Boël (à g.) lors d’une relation extraconjugale avec Sybille de Selys Longchamps.

AFP

C’est une révélation qui avait secoué toute la Belgique. En janvier dernier, Delphine Boël a officiellement été reconnue comme étant la fille d’Albert II, roi des Belges qui a abdiqué en 2013. Une affaire qui avait débuté en 1999, lorsqu’un journaliste avait révélé dans une biographie la relation extraconjugale du monarque avec Sybille de Selys Longchamps, la mère de l’écrivaine.

Ce n’est qu’en juin 2013 qu’elle a saisi la justice pour obtenir un test ADN. Cette révélation a mis fin à une «période torturée», lâche-t-elle dans «Point de vue». «Ma vulnérabilité est exposée sur la place publique depuis des années. Cette exhibition de ma vie privée pouvait être embarrassante, surtout lorsqu’elle était interprétée par ceux qui ne me connaissaient pas», continue Delphine Boël. Beaucoup lui ont en effet reproché d’être intéressée par la fortune du souverain, elle qui touchera un quart de son héritage à son décès.

Je ne veux pas être vue comme quelqu’un qui se plaint

Delphine Boël

Elle déplore être «devenue célèbre» pour être «le linge sale du roi Albert II» et reconnaît ne pas être «vraiment heureuse». «La route a été longue et difficile et je pense que cela ne devait pas se passer comme ça», précise-t-elle.

Si elle n’a aucun contact avec le roi Albert II, Delphine Boël ne veut pas «être vue comme quelqu’un qui se plaint». «Tout le monde a des défis dans la vie, c’est votre attitude qui régit votre existence. C’est la seule chose que vous contrôlez», conclut-elle.

Votre opinion

3 commentaires