14.08.2020 à 07:41

ViolencesLa fille de Lauryn Hill traumatisée par les coups de sa mère

Selah Marley s’est confiée sur les méthodes disciplinaires de sa mère lors d’un live sur Instagram. Et elle a comparé les coups de ceinture donnés par la star du hip-hop aux coups de fouet infligés aux «esclaves».

«Elle nous donnait la fessée pour rien, a déclaré Selah Marley, 22 ans, à propos de Lauryn Hill.

«Elle nous donnait la fessée pour rien, a déclaré Selah Marley, 22 ans, à propos de Lauryn Hill.

La fille de Lauryn Hill – le mannequin Selah Marley – a rendu public le «traumatisme» qu’elle a subi en grandissant avec sa mère, assimilant les méthodes disciplinaires de la star du hip-hop à des coups donnés aux «esclaves».

Selah Marley s’est confiée franchement sur son éducation difficile lors d’une session Live sur Instagram, révélant qu’elle a eu du mal à grandir sans la présence de son père – l’ex-joueur de football américain et musicien Rohan Marley, fils de Bob Marley – et qu’elle a ensuite dû faire face à des fessées, qu’elle juge violentes, de la part de Lauryn Hill.

«Honnêtement, les gars, je suis juste blessée. Je ne peux même pas dire que je ne le suis pas, a-t-elle déclaré lors de l’échange qui a duré deux heures. J’ai souffert pendant une grande partie de ma vie et j’ai évité de me rendre compte à quel point je souffrais à cause des circonstances.»

«Elle était tellement en colère»

À propos de sa relation avec sa mère, Selah Marley a insisté sur le fait que Lauryn Hill est «une femme incroyable», mais a affirmé que sa façon de garder ses enfants dans le droit chemin passait souvent par la violence physique. «Elle nous donnait la fessée pour rien, a déclaré sa fille de 22 ans. Elle était juste très en colère. Tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement en colère. Il n’était littéralement pas facile de lui parler et puis la moitié du temps, nous ne vivions pas avec elle. Je vivais avec mes grands-parents la moitié du temps… C’est fou, je revis ce traumatisme dans ma tête en vous parlant.»

Selah Marley se souvient que Lauryn Hill demandait à l’un de ses enfants «d’aller chercher la ceinture» chaque fois qu’elle ou l’un de ses frères et sœurs se comportait mal, et les tenait par la main pour qu’ils soient pendus «pendant qu’elle nous battait». «Littéralement, juste comme ça, a-t-elle détaillé. Et puis les menaces, les menaces constantes (de coups)… Cette ceinture, mec. C’est cette me*de de truc pour les esclaves. C’était un pu*ain d’esclavage.»

Cependant, Selah Marley admet que beaucoup de parents noirs à l’époque «utilisaient cette me*de», et les coups n’ont plus été aussi sévères quand elle est devenue adolescente.

Lauryn Hill, qui a six enfants, n’a pas encore répondu aux commentaires de sa fille.

(Cover Media / LeMatin.ch)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Domi

14.08.2020 à 08:40

Peut-on respectueusement indiquer que les problèmes ou les activités privées des prétendu-es « stars », on peut en avoir strictement rien à faire, que ce soit une mère qui bat sa fille ou une chanteuse belge qui soit homo? Est-ce que ce genre de « nouvelles » concernant personnes qui ne vivent pas par définition comme la majorité des gens est vraiment interessant?