Cinéma - La fille unique d’Alfred Hitchcock est décédée
Publié

CinémaLa fille unique d’Alfred Hitchcock est décédée

Patricia, qui a joué dans plusieurs films de son père, dont «Psychose», s’est éteinte à 93 ans.

par
Michel Pralong
Patricia Hitchcock et son père Alfred, à droite, contemplent en 1949 un buste de la jeune femme réalisé par le sculpteur Jacob Epstein.

Patricia Hitchcock et son père Alfred, à droite, contemplent en 1949 un buste de la jeune femme réalisé par le sculpteur Jacob Epstein.

Getty Images

Patricia Hitchcock, dite Pat, est décédée lundi 9 août à Thousand Oaks, en Californie, à l‘âge de 93 ans, a annoncé l’une de ses trois filles, Katie O’Connell-Fiala. Fille unique du célèbre réalisateur britannique Alfred Hitchcock et de son épouse Alma, elle est née le 7 juillet 1928 à Londres et a reçu une éducation à l’anglaise, très stricte, passant notamment deux ans en internat. Elle a 11 ans lorsque ses parents l’emmènent en Amérique, Alfred Hitchcock partant travailler pour Hollywood.

La comédie séduit très vite Patricia, qui veut devenir actrice. Elle fait ses débuts au théâtre mais, à 18 ans, son père la ramène à Londres pour qu’elle suive des cours d’art dramatique. En 1950, il la fait tourner dans «Le grand alibi», il ne lui donne qu’un petit rôle, comme il le fera également dans «L’inconnu du Nord-Express» en 1951 et «Psychose» en 1960. Elle apparaît au début du film, étant la collègue de bureau de Janet Leigh. Il est d’ailleurs amusant de constater que sur la première image de la scène dans laquelle elle tourne, l’homme que l’on voit dehors sur le trottoir n’est autre qu’Alfred Hitchcock, qui aimait faire des apparitions dans ses films (à voir dans cet extrait sur YouTube). Elle a reçu un salaire de 500 dollars pour ce rôle.

Pat Hitchcock, dans «Psychose».

Pat Hitchcock, dans «Psychose».

Shamley Productions

Elle ne fera pas une grande carrière, jouant surtout dans la série «Alfred Hitchcock présente». Elle tourne un dernier film en 1978, «Skateboard». Elle a également coécrit en 2003 une biographie de sa mère, «Alma Hitchcock, la femme derrière l’homme». En 2018, sa maison de Woosley a été détruite dans le terrible incendie qui a ravagé la Californie, écrit «Variety».

Votre opinion