Publié

Massacre en Haute-SavoieLa fillette de 7 ans rapatriée en Grande-Bretagne

Zainab al-Hilli, la petite Britannique de sept ans rescapée de la tuerie des Alpes françaises a été rapatriée en Grande-Bretagne après avoir quitté vendredi l'hôpital de Grenoble, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

1 / 63
Le motard aperçu à proximité des lieux de la tuerie de Chevaline (F) en septembre 2012 est disculpé par les enquêteurs.

Le motard aperçu à proximité des lieux de la tuerie de Chevaline (F) en septembre 2012 est disculpé par les enquêteurs.

AFP
L'ex-mari américain caché d'Iqbal al-Hilli est mort le jour même de la tuerie. Le procureur d'Annecy Éric Maillaud a confirmé cette information. (8 juillet 2014)

L'ex-mari américain caché d'Iqbal al-Hilli est mort le jour même de la tuerie. Le procureur d'Annecy Éric Maillaud a confirmé cette information. (8 juillet 2014)

AFP
Un ancien légionnaire et ancien parachutiste, entendu dans le cadre de l'enquête sur le quadruple meurtre de Chevaline en avril 2013, s'est suicidé mardi en expliquant notamment son geste par le fait que son audition l'avait perturbé. (4 juin 2014)

Un ancien légionnaire et ancien parachutiste, entendu dans le cadre de l'enquête sur le quadruple meurtre de Chevaline en avril 2013, s'est suicidé mardi en expliquant notamment son geste par le fait que son audition l'avait perturbé. (4 juin 2014)

AFP

«Zainab a été rapatriée au Royaume-Uni», a annoncé la gendarmerie française sans préciser si elle avait pu être entendue au préalable par les enquêteurs sur ce drame qui a fait quatre morts.

Son audition peut se faire ailleurs qu'en milieu hospitalier, avait indiqué auparavant un porte-parole de la gendarmerie.

Zainab, qui a perdu ses parents dans la tuerie, devait être entendue lorsque son état de santé le permettrait. Elle était sortie de son coma artificiel dimanche et avait été placée sous sédatifs. «Sa phase d'éveil est délicate», avait déclaré mercredi le procureur d'Annecy Eric Maillaud.

Les enquêteurs espéraient entendre rapidement la fillette, dont l'audition doit être menée par des experts habitués à recueillir la parole des enfants. Seule à avoir vu les assaillants

Zainab, dont le pronostic vital était engagé le soir du drame, a reçu des coups extrêmement violents à la tête et une balle dans l'épaule, tandis que ses parents étaient tués dans leur voiture.

Elle est la seule à avoir vu le ou les assaillants tuer son père, sa mère, sa grand-mère et un cycliste français, qui ont tous reçu deux balles dans la tête, et à pouvoir donner leur nombre et leur description.

Les auditions de sa soeur Zeena, 4 ans, restée cachée pendant la fusillade parmi les bagages aux pieds de sa mère, ont seulement permis de confirmer qu'elle était en voiture avec son «papa», sa «maman »et «sa soeur».

Elle a« entendu mais n'a rien vu» du drame et a donc été incapable de fournir des éléments utiles à l'enquête.

(AFP)

Votre opinion