Basketball: La finale de la Coupe chaque année à Bienne?
Publié

BasketballLa finale de la Coupe chaque année à Bienne?

Pour Giancarlo Sergi, président de Swiss Basketball, rien n'est encore décidé. Mais la Tissot Arena lui a bien plu...

par
Christian Maillard
Ces finales sur le parquet de la Tissot Arena ont été un franc succès.

Ces finales sur le parquet de la Tissot Arena ont été un franc succès.

KEYSTONE

Et si, comme on l'a entendu dans les couloirs de la Tissot Arena samedi, cela devenait une tradition? Avec un record d'affluence à la clé (plus de 6000 spectateurs), les finales de la Coupe de Suisse de basket vont-elles se dérouler chaque année à Bienne? Selon Giancarlo Sergi, président de Swiss Basketball, rien n'est encore décidé. Mais il n'y a jamais de fumée sans feu. L'événement organisé samedi dans le Seeland a été un franc succès et bien plu aux dirigeants helvétiques de la sphère orange. «Alors, alors», comme le chante Big Flo & Oli, la prochaine édition de ces finales aura-t-elle à nouveau lieu à Bienne? «Vous allez un peu trop vite!» s'exclame l'ancien joueur d'Union Neuchâtel, de Genève et de Cossonay, même si, lui et son comité sont tenté de rééditer l'expérience dans douze mois dans cette magnifique arène.

Giancarlo Sergi, quel bilan retirez-vous de cette première expérience dans la patinoire du HC Bienne?

Ce qui est sûr c'est que nous avons vécu un très bel événement à Bienne et il y a une option pour eux. Mais avant d'y retourner, on va d'abord discuter. Nous, on est tout à fait d'accord de rééditer une édition là-bas, mais bien sûr sous condition. Maintenant, il est vrai qu'on est très positif, on a eu une très bonne impression, mais comme après chaque édition, il y a lieu d'organiser un débriefing. Après on regardera avec les Biennois et si tous les feux sont au vert on retournera dans cette patinoire.

Qu'est-ce qui vous a plu à la Tissot Arena?

La salle est tout simplement extraordinaire et il vrai que par rapport à d'autres endroits cela se prête magnifiquement bien pour le basket.

Arnaud Cotture, le joueur des Lions, craignait en arrivant qu'il n'y aurait pas d'ambiance, que les gens seraient trop loin du parquet, mais il a été surpris en bien. Vous aussi?

Franchement, on mis les petits plats dans les grands. Même pour le match féminin. On attendait surtout le public pour 20 heures mais les gens sont arrivés bien plus tôt, pour le match entre Winterthour et Elfic Fribourg. Du coup, il y a eu un engorgement à l'entrée de l'arène. C'était un mal pour un bien même si l'an prochain, il faudra quatre caisses et autant de portes au lieu de deux. Mais 4000 personnes pour la finale féminine et 6000 pour les hommes, c'est tout simplement formidable.

Et drôlement sympa votre idée de terminer cette belle journée festive avec le groupe rap Big Flo & Oli. Ils ont mis le feu à l'Arena, dans l'esprit basket de ces finales, non?

Oui oui, on a réussi un bon coup en les convainquant de venir à Bienne. Mais on a dû passer par d'autres moyens traditionnels pour les faire venir. Et ils ont vraiment bien joué le jeu avec les enfants. On même pu aller dans leur loge après leur concert où ils ont fait plein de photos et signé beaucoup d'autographes. en plus, ils ont joué 45 minutes au lieu de la demi-heure prévue. C'était vraiment la cerise sur le gâteau et les gens ont adoré: un joli cadeau pour notre 90e anniversaire.

Avez vous aussi le projet, dans une sorte de tournus, d'organiser une finale de Coupe de Suisse à Malley, dans la nouvelle patinoire du Lausanne HC, la saison prochaine?

Non non, nous ne sommes pas du tout en tractation avec Lausanne. Ce sera plutôt Bienne, mais après discussion, car je le répète, il n'y a rien de fait.

Votre opinion