Floride: La folie bestiale d'un étudiant

Publié

FlorideLa folie bestiale d'un étudiant

Un jeune homme de 19 ans a massacré un couple puis rongé le visage d'une des victimes. Un acte dément dû à une drogue synthétique?

par
Michel Pralong
Pourquoi Austin Harrouff, solide footballeur apparemment sans histoire, a-t-il sauvagement tué Michelle Mishcon et John Stevens?

Pourquoi Austin Harrouff, solide footballeur apparemment sans histoire, a-t-il sauvagement tué Michelle Mishcon et John Stevens?

Le shérif de Tequesta, petite ville à 150 km au nord de Miami, a déjà vu bon nombre de scènes de crime dans sa carrière. Mais aucune ne témoignait d'une telle folie meurtrière que celle de ce lundi.

Les policiers, appelés sur les lieux par un voisin témoin de l'agression et qui a été blessé en tentant d'intervenir, ont découvert un jeune homme, devant une maison, penché sur un corps. Il était en train d'arracher des bouts de chair du visage de la victime avec ses dents. Poussant des grognements d'animaux, le forcené a fait preuve d'une force hors du commun lorsque les agents ont essayé de le maîtriser.

Victimes choisies au hasard

Une décharge de Taser ne lui a fait aucun effet et il a fallu sept hommes et un chien pour en venir à bout. Une deuxième victime gisait dans le garage, à quelques mètres de là. L'agresseur a été identifié comme étant Austin Harrouff, 19 ans, étudiant à l'Université de Floride, où il pratique le football américain et la lutte. Un jeune homme apparemment sans histoire.

Tout semble avoir débuté lundi vers 21 h. Austin Harrouff était dans un restaurant avec des proches lorsqu'il est devenu brusquement agité et a quitté les lieux. Il a marché plusieurs kilomètres, en direction de la maison de son père. Une rue avant d'y arriver, vers 22 h, il s'est soudainement précipité sur un couple qui profitait de la douceur de la nuit dans le garage ouvert, transformé en patio. Se saisissant d'outils trouvés là, l'étudiant a massacré la femme de 53 ans, puis l'homme de 59 ans qui semble avoir tenté de résister mais est mort dans l'allée. «Les corps portent tellement de marques de coups qu'il sera impossible de dire quelle arme leur a été fatale», a expliqué le shérif.

Pourquoi une telle barbarie? La police est incapable de répondre. Il semble que l'agresseur ne connaissait pas du tout ses victimes et qu'il leur est tombé dessus par hasard. Les camarades de football d'Austin Harrouff avouent leur incompréhension. Quoique très costaud, il n'aurait pas fait de mal à une mouche, selon eux.

Les forces de l'ordre pensent que le forcené a agi sous l'effet d'une drogue. Mais les tests n'ont révélé ni opiacé, ni cocaïne, ni marijuana ni méthamphétamine. Il faudra attendre le résultat d'autres examens pour savoir s'il avait pris une drogue synthétique. Le shérif a évoqué le flakka, connu pour provoquer des comportements violents et délirants.

Il s'est en partie déshabillé

Austin Harrouff s'est partiellement déshabillé durant l'attaque. Ce qui se produit souvent avec ceux ayant pris du flakka, qui augmente la température du corps. Pourtant, les analyses n'ont révélé aucun signe de hausse de température. Selon un épidémiologiste interrogé par CBS12, plusieurs cas de délire extrême ont été recensés ces dernières semaines en Floride, associés à une autre drogue synthétique, appelée molly.

S'il recouvre la raison, Austin Harrouff pourra peut-être dire s'il avait consommé une substance qui l'aurait rendu fou. Mais pour l'instant, il est sous sédatif, dans un état sérieux.

Les effets délirants du flakka

Ton opinion