Publié

TélévisionLa folle histoire des gagnants de «Lego Masters»

David et Sébastien ont remporté la première saison de la compétition de briques, mardi sur M6. Une victoire particulièrement importante pour l’étudiant de 21 ans né sans avant-bras droit.

par
Laurent Flückiger
David (à gauche) et Sébastien, surnommés par la production «le technicien et le créatif».

David (à gauche) et Sébastien, surnommés par la production «le technicien et le créatif».

CIPEM6

«Quand on pense que quelque chose est impossible à cause de sa condition physique, on peut se dire que le handicap, ce n’est pas dans ton corps, mais dans la tête», a réagi David, le soir de sa victoire avec son coéquipier Sébastien à «Lego Masters» sur M6.

Étudiant en bio ingénierie de 21 ans, David est né sans avant-bras droit et s’est confectionné cinq prothèses en Lego. La première à 9 ans. «Au moment d’aller au lit, je vois cet hélicoptère sur mon étagère. Je décide de le déconstruire et d’en faire quelque chose de plus technique», se rappelle-t-il pour «TV Mag». Quelques années plus tard, il élabore un avant-bras beaucoup plus résistant, doté d’un moteur lui permettant de serrer des mains et de tenir des objets.

Vingt-quatre heures de travail

David a tapé dans l’œil de Lego, qui l’a recruté pour incarner plusieurs campagnes et animer des ateliers pour enfants. Puis ce sont les téléspectateurs qui l’ont découvert fin décembre sur M6. Durant quatre émissions et face à sept autres binômes, lui et le graphiste peintre Sébastien – surnommés par la production «le technicien et le créatif» – ont empilé des milliers et des milliers de briques. Leur dernière œuvre a même nécessité vingt-quatre heures de travail.

Il y a un an, Sébastien a créé un magazine sur les fans de Lego, «Briques Mag». C’est en cherchant à interviewer David, un garçon connu sur les réseaux sociaux grâce à son petit bras mécanique qu’ils sont entrés en contact. Par visioconférence et par e-mails.

Une rencontre deux jours avant l’émission

Ils sont alors devenus des amis virtuels et se sont rencontrés seulement deux jours avant l’émission. «On abordait les épreuves comme un binôme mystère avec nos deux caractères. On a appris à les gérer», raconte l’aîné sur 20Minutes.fr.

Dans «Lego Masters», le duo a imaginé un parc aquatique, un hot-dog géant armé d’un lanceur de moutarde, un pont de deux mètres de long avant de finalement créer son propre chef-d’œuvre sans aucune contrainte imposée. David et Sébastien ont choisi de réaliser leur autoportrait, qui représentait la liberté et l’expression. Interviewés par «Le Figaro» suite à leur victoire, les deux candidats ont commenté: «On a rapidement trouvé l’idée de mêler nos deux univers. Et ça a payé car on a parlé de nous dans notre création.»

Pour l’ultime étape, aucun thème ne leur était imposé. Voici l’œuvre finale de David et Sébastien qui a nécessité 24 heures de travail.

Pour l’ultime étape, aucun thème ne leur était imposé. Voici l’œuvre finale de David et Sébastien qui a nécessité 24 heures de travail.

capture d’écran M6

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!