Handball: «La force des Français? Leur profondeur de banc»
Publié

Handball«La force des Français? Leur profondeur de banc»

La Suisse affronte la France à 18 h. Ex-joueur, entraîneur et président du HC Crissier, Joël Liardet aura un regard particulier sur Mehdi Ben Romdhane, 19 ans, ancien junior du club, qui a fait ses débuts en équipe nationale, durant ce tournoi.

par
Pierre-Alain Schlosser
Andy Schmid et l’équipe de Suisse auront fort à faire, ce soir, face à l’ogre français.

Andy Schmid et l’équipe de Suisse auront fort à faire, ce soir, face à l’ogre français.

AFP

Tous les amateurs de handball suisse se réjouissent. Ce soir à 18 h, l’équipe emmenée par Andy Schmid affronte la France, six fois championne du monde. Un match XXL pour les joueurs helvétiques, invités de dernière heure au championnat du monde qui se déroule en Égypte.

Première du groupe E avec deux succès probants, contre la Norvège et l’Autriche, la France part grandissime favorite. Déjà qualifiée pour la suite du tournoi, la formation du coach Guillaume Gille cherchera à assurer sa première place du classement.

«Quand un titulaire sort, son remplaçant est capable de marquer trois buts de suite. C’est vraiment la force des Français»

Joël Liardet, ancien président du HC Crissier.

«La France a connu des matches de préparation compliqués, rappelle Joël Liardet, ancien joueur, entraîneur et également président du HC Crissier entre 1996 et 2016. Mais elle monte en puissance. C’est une équipe qui a une profondeur de banc intéressante. Contrairement à la Suisse, elle n’a pas besoin d’évoluer avec huit joueurs pendant 60 minutes pour gagner un match. Quand un titulaire sort, son remplaçant est capable de marquer trois buts de suite. C’est vraiment la force des Français.»

Touche romande

Face aux Bleus, l’équipe de Suisse tentera de tirer son épingle du jeu. Pour poursuivre sa route dans ce Mondial, la victoire ne sera pas indispensable, si la Norvège bat l’Autriche. Au jeu des pronostics, Joël Liardet prédit une défaite honorable des joueurs suisses. «Je vois bien un match avec 5-6 buts d'écarts, comme face à la Norvège. La clé? Une défense solide. Si tu joues bien en défense, tu te donnes des occasions de contre-attaques. On espère que le gardien Nikola Portner (Chambéry), qui jouera contre des handballeurs qu’il affronte régulièrement en championnat de France, va sortir un grand match. Il faudra aller jusqu’au bout du surnombre, sans tirer trop vite pour éviter les contres. Les Suisses doivent aborder ce match avec un état d’esprit de gagnants. Il faut qu’ils aient la gnaque.»

L’ancien président du HC Crissier aura à nouveau un regard particulier sur Mehdi Ben Romdhane, 19 ans (Schaffhouse). L’ancien junior du club, qui est aussi passé par le sport-études crissirois, a fait son entrée de plain-pied en équipe nationale, à l’occasion de ce tournoi. «On est fier de lui et de son parcours. Son frère Sadok est lui aussi à deux doigts d’exploser.» Avec Nikola Portner, dont le papa Zlatko a entraîné Crissier, le match de ce soir aura une nouvelle fois une teinte romande.

Votre opinion

3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Le Pen is est marié

18.01.2021, 17:37

Le Pen s'est marié à 92 ans.. Je me demande si la machine fonctionne encore !???

Prodond et demi

18.01.2021, 17:17

Vous êtes sûr que c'est le banc ?

mitterand

18.01.2021, 16:17

une question: comment un banc peut-être profond?