Valais: La foudre tue quinze vaches d'Hérens d'un seul coup

Publié

ValaisLa foudre tue quinze vaches d'Hérens d'un seul coup

Les orages de dimanche soir ont été fatals à plusieurs bêtes en-dessus d'Ayent (VS). Parmi elles, des reines d'avenir.

par
E.F.
La rapidité avec laquelle l'orage s'est abattu en Valais dimanche soir a surpris certains troupeaux sur les alpages. Cela a été fatal à quinze vaches réfugiées sous un mélèze.

La rapidité avec laquelle l'orage s'est abattu en Valais dimanche soir a surpris certains troupeaux sur les alpages. Cela a été fatal à quinze vaches réfugiées sous un mélèze.

Keystone

Tout le monde le sait, en montagne, lorsque l'orage menace, il ne faut pas se réfugier sous les mélèzes, qui sont autant de pointes qui attirent la foudre. Mais les vaches n'ont pas cette science et dimanche soir leur réflexe de se protéger sous un arbre leur a été fatal.

«Le Nouvelliste» révèle que, dimanche, sur les hauts d'Ayent, à l'alpage de Serin, quinze vaches, toutes de la race d'Hérens, sont mortes foudroyées: «Les bêtes se trouvaient autour d'un mélèze quand la foudre est tombée sur l'arbre. Quinze bêtes sont mortes», raconte Christian Sermier, membre du comité de l'alpage.

La reine «Viola» épargnée

«C'est la plus triste vision que j'ai eue durant ma vie d'éleveur», ajoute-t-il. Parmi les bêtes foudroyées, se trouvaient des reines du troupeau de leur propriétaire ou d'autres classées lors de combats officiels. Il s'agissait de vaches d'avenir qui ont disparu. Mais la reine de Christian Sermier a été épargnée. Lorsque la foudre a frappé, «Viola», c'est son nom, n'était pas encore rentrée à l'alpage, car elle avait participé au combat de reines sur les hauts de Crans-Montana, à l'Arnouva.

Lundi, les cadavres devraient être acheminés en plaine pour être incinérés.

Ton opinion