Pandémie – La France annonce l’allègement de ses mesures dès février
Publié

PandémieLa France annonce l’allègement de ses mesures dès février

Jeudi, le gouvernement français a présenté les divers allègements pris dans le cadre de la gestion de la pandémie au Covid-19. Le pass sanitaire devrait entrer en vigueur lundi.

Le Premier ministre français Jean Castex a indiqué que le télétravail allait cesser d’être obligatoire.

Le Premier ministre français Jean Castex a indiqué que le télétravail allait cesser d’être obligatoire.

AFP

Le Premier ministre français Jean Castex a annoncé jeudi soir la levée progressive, à partir du 2 février, de restrictions destinées à lutter contre la pandémie de Covid-19, comme le port du masque en extérieur imposé dans certaines zones. À cette date, soit neuf jours après l’entrée en vigueur prévue lundi du pass vaccinal, les jauges seront supprimées dans les lieux accueillant du public et le télétravail sera seulement «recommandé», a-t-il dit.

Le pass vaccinal, succédant au pass sanitaire pour les personnes de plus de 16 ans, doit entrer en vigueur lundi et servir à accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et débits de boisson, aux foires, séminaires et salons professionnels ainsi qu’aux transports publics interrégionaux.

Réouverture des discos

Son instauration, qui devrait permettre de «lever la plupart des restrictions prises» selon Jean Castex, reste suspendue à une décision vendredi du Conseil constitutionnel, saisi par des députés et sénateurs d’opposition. Les discothèques, fermées une première fois pendant seize mois, rouvertes en juillet puis de nouveau fermées le 10 décembre car considérées comme propices aux contaminations, pourront rouvrir le 16 février.

Egalement à partir du 16 février, les concerts debout pourront reprendre, la consommation debout sera à nouveau possible dans les bars et sera de nouveau possible dans les stades, les cinémas et les transports. Côté écoles, le Premier ministre «envisage» un allègement au retour des vacances de février, au plus tard le 7 mars dans certaines régions. Parallèlement, le gouvernement a annoncé l’ouverture du rappel, sans obligation, pour les adolescents de 12 à 17 ans.

(AFP)

Votre opinion

5 commentaires