Publié

Droits humainsLa France condamnée pour surpopulation carcérale

La Cour européenne des droits de l'homme considère que les conditions de détention dans l'Hexagone ne sont pas appropriées.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Strasbourg a condamné jeudi la France pour les conditions de détention dans des prisons surpeuplées, sans toutefois rendre l'«arrêt pilote» lui intimant d'agir espéré par l'Observatoire international des prisons.

Saisie par 32 détenus des prisons de Nice, Nîmes, Fresnes, Ducos (Martinique) et Nuutania (Polynésie), la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) recommande à l'État «d'envisager l'adoption de mesures générales visant à supprimer le surpeuplement et à améliorer les conditions matérielles de détention», selon un communiqué de presse diffusé par la Cour.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!