Football – La France et la Belgique qualifiées pour le Mondial 2022

Actualisé

FootballLa France et la Belgique qualifiées pour le Mondial 2022

Vainqueurs du Kazakhstan (8-0) et de l’Estonie (3-1), les Français et les Belges ont validé sans surprise leur ticket pour la prochaine Coupe du monde.

Kylian Mbappé s’est offert un quadruplé contre le Kazakhstan.

Kylian Mbappé s’est offert un quadruplé contre le Kazakhstan.

AFP

La France et la Belgique ont validé leur billet pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, samedi soir, lors de la 9e et avant-dernière journée des qualifications, en s'imposant respectivement contre le Kazakhstan (8-0) et l'Estonie (3-1). Les Pays-Bas, accrochés au Monténégro (2-2), devront eux patienter. Français et Belges rejoignent ainsi les Allemands et les Danois dans le wagon des premiers qualifiés de la zone Europe.

Avant son dernier match en Finlande mardi, la France championne du monde en titre a offert un festival offensif à son public avec notamment un quadruplé de sa star Kylian Mbappé. Les Bleus sont assurés de terminer en tête de leur groupe puisqu'ils devancent de quatre points leurs futurs adversaires finlandais, qui sont allés s'imposer 3-1 en Bosnie-Herzégovine en début d'après-midi.

Revenus exceptionnellement au Parc des Princes de Paris au lieu du Stade de France, les Bleus, invaincus (4 victoires, 3 nuls), ont surclassé de bien faibles Kazakhstanais, derniers de la poule (4 nuls, 5 défaites). Les buts ont été marqués par Mbappé (6e, 12e, 32e, 87e), Karim Benzema (5e, 59e), Adrien Rabiot (75e) et Antoine Griezmann sur penalty (84e). Ce dernier compte désormais 42 réalisations en sélection, un total qui lui permet de dépasser Michel Platini et devenir le troisième meilleur buteur de l'histoire des Bleus. Benzema, quant à lui, a inscrit ses 34e et 35e buts en équipe de France, dépassant David Trezeguet au 5e rang.

La soirée a été marquée, d’autre part, par l’hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015. Les joueurs de l'équipe de France ont observé une minute de recueillement avant le coup d’envoi et ont ensuite porté un brassard blanc pendant la rencontre.

Dans ce groupe, la deuxième place qualificative pour les barrages se jouera lors de la dernière journée mardi entre la Finlande (2e, 11 points) et l'Ukraine (3e, 9 points), qui se déplacera en Bosnie.

Au stade du Roi Baudouin de Bruxelles, la Belgique a elle aussi assuré l'essentiel en dominant l'Estonie grâce à des buts de Christian Benteke (11e), l'attaquant de Crystal Palace qui a profité d'une erreur du gardien adverse Matvei Igonen, Yannick Carrasco (53e), d'un tir en pleine lucarne, et Thorgan Hazard (74e), quatre minutes après que Erik Sorga a réduit la marque.

La Belgique jouera son dernier match mardi au Pays de Galles, qui tentera d'accrocher définitivement la deuxième place du groupe et d'accéder aux barrages. Vainqueur samedi de la Biélorussie à Cardiff (5-1), le Pays de Galles est en effet deuxième mais avec seulement trois points d'avance sur la République tchèque qui, elle, accueillera l'Estonie lors de la dernière journée. Les Tchèques étaient exempts samedi.

Les Pays-Bas s’écroulent

Alors qu'ils étaient qualifiés pour le Mondial 2022 à dix minutes du terme, les Pays-Bas ont été contraints de concéder le match nul (2-2) à Podgorica (Monténégro), lors de l'avant-dernière journée du groupe G. Pour espérer se qualifier directement à la Coupe du monde au Qatar, les hommes de Louis Van Gaal devront récolter au moins un point contre la Norvège mardi à Rotterdam, lors de l'ultime journée.

Il a fallu cinq minutes irrationnelles pour replonger les Bataves dans un océan de doutes, exhumant les souvenirs traumatisants de 2018, lorsqu'ils avaient manqué la qualification au Mondial russe. Memphis Depay avait pourtant mis ses coéquipiers sur le bon chemin, en inscrivant un pénalty à la 25e minute, puis en doublant la mise en début de seconde période (54e). Mais la défense des Oranje s'est liquéfiée en fin de rencontre, encaissant deux buts: le premier d'Ilija Vukotic (82e), après avoir effacé le gardien Justin Bijlow, et le deuxième de Nikola Vujnovic, qui s'est élevé au-dessus de Daley Blind pour placer une tête gagnante (86e).

(AFP)

Ton opinion