Guerre d’Algérie: La France exclut des «excuses» mais envisage des «actes symboliques»
Publié

Guerre d’AlgérieLa France exclut des «excuses» mais envisage des «actes symboliques»

L’Elysée a réagi à la suite de la remise mercredi d’un rapport sur la colonisation et la guerre d’Algérie par l’historien français Benjamin Stora au président Emmanuel Macron.

(Photo d’illustration).

(Photo d’illustration).

AFP

Des «actes symboliques» sont envisagés mais il n’y aura «ni repentance ni excuses», a indiqué mercredi l’Elysée, à la suite de la remise mercredi d’un rapport sur la colonisation et la guerre d’Algérie par l’historien français Benjamin Stora au président Emmanuel Macron.

Le chef de l’Etat participera à trois journées de commémoration dans le cadre du 60e anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie en 1962: la journée nationale des harkis le 25 septembre, la répression d’une manifestation d’Algériens le 17 octobre 1961 et les Accords d’Evian du 19 mars 1962, a précisé la présidence.

(AFP)

Votre opinion