28.11.2016 à 22:46

La France rend un tableau spolié

Paris a restitué une toile aux ayants droit d'un couple de juifs allemands contraints de s'en défaire en 1938 pendant qu'ils fuyaient les nazis.

La ministre de la Culture Audrey Azoulay au centre pose avec les héritiers des juifs spoliés.

La ministre de la Culture Audrey Azoulay au centre pose avec les héritiers des juifs spoliés.

AFP

Depuis 1949, ces œuvres sont dotées d'un statut spécifique, appelé MNR pour Musées nationaux récupération. Sous la garde de l'Etat, elles sont conservées dans les musées français, qui se doivent de les signaler et de les montrer au public en attendant qu'elles soient réclamées.

Le «Portrait d'un homme avec fourrure» rendu lundi est une peinture sur bois attribuée à l'école de Joos van Cleve, un peintre flamand du XVIe siècle. Le tableau a été officiellement remis aux petits-enfants d'Herta et Henry Bromberg au cours d'une cérémonie au ministère de la Culture.

Le couple Bromberg avait été obligé de le vendre en 1938 au moment de son passage à Paris avant son exil aux Etats-Unis.

La peinture avait finalement été récupérée, puis inscrite sur la liste des MNR en 1949, la transaction dans la capitale française ayant été considérée comme une vente forcée. La France a récemment décidé d'accélérer le processus des restitutions. «Il n'était plus possible d'attendre uniquement des ayants droit qu'ils viennent demander la restitution qui leur est due», a expliqué la ministre de la Culture Audrey Azoulay.

Pour ce faire, le ministère a conclu un partenariat avec l'organisation Généalogistes de France afin de réaliser les recherches nécessaires. Une méthode qui a abouti à la restitution en mai dernier d'un dessin d'Edgar Degas saisi par les nazis en France en 1940.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!