Actualisé 13.02.2020 à 06:33

La France ressort ses policiers en carton-pâte

Malin

La ruse ultime de certains maires en France: des gendarmes fictifs en carton ou en plastique pour lutter contre la vitesse excessive.

par
lematin.ch
Dieu qu'il a l'air méchant celui-ci... Il ne lui manque que la parole. C'est à Kervadail dans le Morbihan. Efficace?

Dieu qu'il a l'air méchant celui-ci... Il ne lui manque que la parole. C'est à Kervadail dans le Morbihan. Efficace?

ouest-france

C'est un lecteur du journal «Ouest-France», qui ne s'est pas laissé prendre... Dans le village de Kervadail en Baden (Morbihan), il a repéré un motard casqué placé près d'un poteau électrique, qui avait l'air drôlement immobile. Il s'agissait d'un leurre moustachu à l'air sévère... Avec ce procédé, les autorités de ce coin de Bretagne espèrent depuis peu obliger les automobilistes à lever le pied lorsqu'ils traversent le hameau.

Le dispositif adopté à Imling en Moselle. Une femme et un homme qui vous observent. De loin, c'est l'illusion parfaite.

Le dispositif adopté à Imling en Moselle. Une femme et un homme qui vous observent. De loin, c'est l'illusion parfaite.

200 euros la pièce

La France, où les force de l'orde ont été très sollicitées ces derniers temps, cherche des solutions novatrices en matière de sécurité routière. A Imling, en Moselle, le maire a fait installer au début février deux silhouettes de gendarmes en plastique au bord des routes du village. Paraît-il que ces faux pandores, qui ne coûtent que 200 euros à l'achat, seraient efficaces et d’autres villes de la région envisageraient de s'en procurer. Il est vrai qu'ils ou elles peuvent travailler 7 jour sur 7, ne se mettent jamais en grève et ne font pas d'histoires pour leur retraite!

Une peur réflexe

Selon «Franceinfo» ses silhouettes portent l'acronyme de D.a.v.e, pas comme le chanteur, mais pour Dispositif Anti Vitesse Excessive. Le procédé serait imparable, dès que les automobilistes les aperçoivent dans leur champ de vision, par réflexe, ils prennent peur et ralentissent. Et, cerise sur le gâteau, on les déplace d’un endroit à l’autre de la commune pour éviter que les chauffards ne s'y habituent. Pas bête.

Eric Felley

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!