La fusée de la NASA a fait sauter les portes d’ascenseurs

Publié

PuissantLa fusée de la NASA a fait sauter les portes d’ascenseurs

Le plus gros lanceur jamais construit a causé quelques dégâts lors de son décollage, endommageant la rampe de lancement.

par
Michel Pralong
La fusée SLS subit une énorme poussée pour s’élever dans l’espace.

La fusée SLS subit une énorme poussée pour s’élever dans l’espace.

NASA/Joel Kowsky

Pour propulser dans l’espace la plus grosse fusée lunaire jamais construite, il a fallu mettre le paquet. La SLS (Space Launch System) a eu droit à une poussée de 4 millions de kilos.  «L’environnement n’est pas le plus convivial lorsque la fusée la plus puissante du monde décolle», a fait remarquer Mike Sarafin, responsable de la mission Artemis de la NASA.

C’est le moins que l’on puisse dire. Si certains systèmes sont prévus pour réduire les dommages à la rampe de lancement, celle-ci a toutefois été touchée. La peinture du pont s’est écaillée mais, surtout la pression a fait sauter les portes des ascenseurs, comme on le voit sur la photo ci-dessous. «Les ascenseurs sont inutilisables et nous devons les remettre en service», a expliqué Mike Sarafin.

Les portes des deux ascenseurs de la tour ont été arrachées et le cadre de l’un d’eux s’est tordu sous la pression du décollage.

Les portes des deux ascenseurs de la tour ont été arrachées et le cadre de l’un d’eux s’est tordu sous la pression du décollage.

NASA

De légers dommages ont également été causés aux conduites pneumatiques amenant l’azote et l’hélium dans les réservoirs de la fusée. Deux objets du véhicule spatial ont aussi été retrouvés près de la plateforme: du matériau provenant d’un bouchon qui a été expulsé de la fusée lors du décollage (la NASA explique que cela arrive de temps en temps) mais, ce qui pourrait être plus inquiétant, un morceau de calfeutrage isolant provenant de la base de la capsule Orion, celle qui devrait emporter l’équipage lors des prochaines missions. Les responsables soulignent qu’ils ne savent pas si cet isolant s’est détaché lors du décollage ou lors de la tempête Nicole qui avait endommagé la fusée avant son lancement.

Reste que Mike Sarafin a estimé que ces dégâts étaient mineurs et que la fusée a dépassé ses objectifs de performance jusqu’à maintenant.

Ton opinion

4 commentaires