Actualisé 20.08.2017 à 05:20

FranceLa gare de Nîmes momentanément évacuée

Un homme qui portait un pistolet «d'alarme» a été placé en garde à vue après son signalement, créant une heure d'émoi à Nîmes.

La gare de Nîmes a été évacuée samedi soir, a-t-on appris auprès de la préfecture du Gard et de la police. Un témoin avait signalé un homme armé dans l'enceinte de la station. Ce dernier a été interpellé et placé en garde à vue.

«Les forces de l'ordre sont arrivées rapidement sur les lieux, ont évacué la gare en établissant un périmètre de sécurité et ont fait les vérifications d'usage dans la gare et dans un TGV qui se trouvait à quai», précise la préfecture. Elle a ajouté qu'il n'y avait «pas eu de fusillade».

Selon une source policière, l'homme portait sur lui un pistolet d'alarme. Aussi appelé pistolet de défense, ce revolver est une réplique exacte d'une arme à feu réelle qui tire des cartouches à blanc ou des balles en caoutchouc.

Le quartier de la gare bouclé mais calme, la station évacuée #Nîmespic.twitter.com/OmRV2NjoQE— FranceBleuGardLozère (@bleugardlozere) 19 août 2017

Une heure

La «levée de doute», comme l'écrit la préfecture sur son compte Twitter, a été annoncée un peu plus d'une heure après le début de cet incident. Auparavant, police et autorités avaient simplement invité les passants à «éviter le secteur de la gare de Nîmes», dans un message diffusé sur Twitter.

Cette évacuation est intervenue alors que Nîmes a accueilli samedi le départ de la Vuelta, le tour cycliste d'Espagne. Un dispositif de sécurité massif était déployé dans la ville à cette occasion, après les attentats meurtriers survenus jeudi et vendredi en Catalogne.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!