09.12.2019 à 15:40

RecyclageLa gestion bernoise des déchets pourrait faire école

Le bilan d'un projet de tri des ordures en ville de Berne est positif au point d'envisager de l'adopter dans toute la Suisse. Cinq sacs, cinq couleurs pour une collecte directe au pied de la maison.

Photo d'illustration. Ici, à Genève.

Photo d'illustration. Ici, à Genève.

Keystone

Le projet pilote de tri des déchets ménagers à l'aide de cinq sacs d'une couleur différente a été bien accueilli en Ville de Berne. Les autorités municipales vont maintenant lancer une procédure de consultation publique avant une éventuelle introduction définitive de ce système unique en Suisse.

Le taux de satisfaction des ménages qui ont participé à ce projet pilote peut être qualifié d'élevé, a souligné le Conseil communal dans son rapport d'évaluation. La faisabilité de ce système est démontrée, a ajouté lundi l'exécutif dressant un bilan positif de cette démarche.

Les déchets ne sont plus amenés à des points de collecte, dans les magasins ou dans les centres d'incinération, mais sont triés à la maison puis placés dans des containers devant chez soi pour être évacués par la voirie. Les sacs des différentes couleurs peuvent être commandés par Internet.

Tri pratique

Environ 1300 ménages ont participé à cet essai lancé il y a une année environ. Ils avaient reçu cinq sacs pour des substances spécifiques identifiées par un code couleur: papier et carton, objets en matière plastique, bouteilles en pet, alu et métal et enfin le verre.

Le bilan montre que 88% des ménages sondés qualifient ce système de tri de «pratique» et 85% sont en faveur de son introduction à titre définitif sur une base volontaire. Ils estiment que l'avantage le plus important réside dans un gain de temps. L'inconvénient principal est la place qu'il nécessite.

Le Conseil municipal de la Ville de Berne estime qu'avec une participation de 20% des ménages bernois, ce système serait plus écologique que l'actuelle évacuation des déchets.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!