Actualisé

Canton d'ArgovieLa grand-mère tuée a été frappée avec un «objet pointu»

Arrêté quelques heures après la découverte du corps à Aarau, l'homme soupçonné du meurtre de sa grand-mère souffre de problèmes psychiques.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La femme de 81 ans découverte morte mercredi soir à son domicile à Aarau a été frappée avec un "objet pointu", indique vendredi le Ministère public argovien. Arrêté quelques heures plus tard, l'homme de 27 ans soupçonné du meurtre de sa grand-mère souffre de problèmes psychiques.

Le petit-fils n'a pas avoué le meurtre au cours des premiers interrogatoires, précise l'autorité d'enquête qui a demandé son placement en détention préventive durant trois mois. Les circonstances de l'homicide restent peu claires pour l'instant. L'institut médico-légal n'a pas encore révélé les résultats de l'autopsie.

L'arme du crime n'a pas encore été trouvée, précise à l'ats une porte-parole du Ministère public argovien. Le meurtrier a blessé mortellement sa victime avec un objet pointu non identifié.

La fille de la victime avait alerté la police mercredi soir. Elle n'avait pas pu atteindre sa mère au téléphone et s'était rendue sur place avec une amie. Elles ont trouvé la situation si bizarre en arrivant qu'elles ne sont pas entrées dans la maison et ont appelé la police. Une patrouille a pénétré dans la maison et a trouvé le cadavre de l'octogénaire. Les indices laissaient supposer qu'elle a été victime d'un meurtre. Les soupçons se sont portés sur le petit-fils qui a été arrêté à son domicile pendant la nuit de mercredi à jeudi.

(ats)

Ton opinion