27.05.2020 à 07:35

La grande crainte de Xamax

Football

Le transfert de Serey Die à Sion ouvre la voie à une dérive qui pourrait frapper les Neuchâtelois de plein fouet.

par
Sport-Center
Les qualités de buteur de Karlen (7 buts jusque-là, ici une bicyclette contre Zurich) intéressent des clubs. Et il est en fin de contrat à Xamax. Comme Serey Die l'était. Et comme bien d'autres à Neuchâtel...

Les qualités de buteur de Karlen (7 buts jusque-là, ici une bicyclette contre Zurich) intéressent des clubs. Et il est en fin de contrat à Xamax. Comme Serey Die l'était. Et comme bien d'autres à Neuchâtel...

Eric Lafargue

Forcément, cela donne à réfléchir. Voir le FC Sion, dans son bon droit, affaiblir Xamax en engageant Serey Die à la veille de la possible reprise du championnat, sans savoir encore si l’Ivoirien pourra jouer ou pas, cela pointe le doigt sur une dérive.

Geoffrey Serey Die ne sera plus en rouge et noir à la reprise éventuelle de la saison. Image: Keystone.

Geoffrey Serey Die ne sera plus en rouge et noir à la reprise éventuelle de la saison. Image: Keystone.

S’il est un club sensible à la chose, c’est évidemment NE Xamax. Pas seulement parce qu’il vient de perdre un joueur qu’il avait projeté de prolonger d’une saison (et pas de deux comme Sion le lui a proposé, avec un salaire bien plus alléchant). Mais par crainte de voir l’épisode se reproduire.

Vers des situations incroyables?

Xamax a 13 joueurs en fin de contrat, donc autant d’éléments susceptibles de quitter le club à la veille d’une possible reprise, où il s’agirait de lutter contre la relégation. On est fixé pour Serey Die, qui a ouvert la brèche. Il y a Karlen ou Nuzzolo, et bien d’autres donc, qui sont en fin de bail aussi du côté de la Maladière.

De quoi donner des sueurs froides à Jean-François Collet, le propriétaire du club? «Je ne peux rien y faire, à part répondre par la surenchère, ce que je ne ferai pas, explique-t-il. C’est le risque de cette situation, avec une saison qui pourrait se terminer au-delà des dates habituelles. C’est une aberration. Je ne peux qu’espérer une forme de fair-play entre les clubs: si cela en reste là, et que Serey Die est le seul transfert de la sorte, alors je serai le seul lésé, et cela sera un moindre mal. Mais sinon, on peut envisager des situations incroyables. Par exemple, je pourrais décider de casser ma tirelire pour débaucher les deux gardiens de Thoune, qui serait alors obligé de jouer avec leur troisième portier, celui des M21. Tant pis s’ils ne jouent pas chez moi, j’aurais affaibli Thoune. Cela n’a pas de sens…»

Le contingent n'est pas jeune

Le souci est de taille pour Xamax. Il est de nature à creuser les inégalités entre ceux qui ont les moyens et les autres. D’autant plus qu’en cas de départ d’autres joueurs de Xamax (Karlen intéresse d'autres formations de Super League), il serait de plus en plus difficile pour les Neuchâtelois de garder la tête haute en cas de reprise.

Le contingent n’est pas jeune, certains pensent déjà qu’il va particulièrement souffrir, plus que d’autres, si le championnat doit aller à son terme en enchaînant les semaines anglaises. Alors si, en plus, certains éléments clé, courtisés pour de bonnes ou mauvaises raisons, quittent le bateau, tout pourrait rapidement se compliquer.

On est prêt à parier que Jean-François Collet parlera de tout cela lors de l’assemblée extraordinaire de la Swiss Football League, vendredi.

Daniel Visentini

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!