Zurich: La Grève du climat bloque une station d’hydrocarbures
Publié

ZurichLa Grève du climat bloque une station d’hydrocarbures

À Rümlang, près de Zurich, quatre activistes ont barré l’accès à une entreprise stratégique en Suisse pour le stockage et le transport des hydrocarbures. Ils estiment avoir provoqué l’économie de 1000 tonnes de CO₂.

par
Eric Felley
Les activistes ont mis en place une structure en bambou, à laquelle ils se sont accrochés pour empêcher le passage des camions.

Les activistes ont mis en place une structure en bambou, à laquelle ils se sont accrochés pour empêcher le passage des camions.

twitter

Jeudi, des activistes du mouvement de la Grève du Climat ont bloqué une station de stockage d’hydrocarbures à Rümlang, à côté de Zurich. Sous le slogan «Halte à la destruction fossile», ils ont exigé «l’abandon immédiat des énergies fossiles et un changement de système». Tôt le matin, ils ont aménagé devant l’usine une structure en bambou, à laquelle ils se sont accrochés à huit mètres de hauteur, mettant leur vie danger au cas où un camion venait à forcer le passage.

L’équivalent de la production 300 000 steaks

Leur objectif était de bloquer le lieu le plus longtemps possible. La police et les pompiers sont intervenus assez vite (vidéo ci-dessus) et ils ont été peu à peu délogés. En tout, ils ont perturbé le trafic à l’entrée de l’usine et dans les environs durant six heures. Selon leurs calculs, la durée de ce blocus correspond à 1000 tonnes de CO₂ qui ne sont pas parties dans la nature, ou l’équivalent «de la production de 300’000 steaks».

Rümlang: 14% de la consommation du pays

La station de stockage de Rümlang est un endroit stratégique du transport d’hydrocarbures en Suisse et représente 14% de la consommation du pays. Par année, cela signifie 1650 millions de litres de combustible pour avion et 550 millions de litres d’essence, diesel et mazout. Les militants – six femmes et cinq hommes âgés de 17 à 28 ans de Suisse et d’Allemagne – ont été interrogés par la police et dénoncé au Ministère public de Winterthour.

Votre opinion

10 commentaires