Actualisé 13.03.2020 à 15:45

La grève pour le climat de ce vendredi a eu lieu... à la maison

Manifs

Les jeunes du monde entier, Greta Thunberg en tête, ont appelé à manifester chacun chez soi en raison du coronavirus.

par
lematin.ch
«Car chaque crise doit être traitée comme une crise», dit Greta Thunberg, faisant référence tant au coronavirus qu'au climat.

«Car chaque crise doit être traitée comme une crise», dit Greta Thunberg, faisant référence tant au coronavirus qu'au climat.

Twitter

Encore un vendredi de grève climatique. Mais celle de ce 13 mars n'a pas vu des milliers de jeunes défiler en scandant «Nous sommes plus chauds que le climat». Car, même si certaines manifestations ont été maintenues, un appel à été lancé, relayé par Greta Thunberg, pour ne pas descendre dans la rue. «Alors que le coronavirus se répand, il n'est pas sage de se réunir en masse», disent les jeunes dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. «Mais l'urgence climatique ne peut être ignorée et la pression sur les institutions doit se poursuivre», continuent-ils. C'est pour cela que, pour la première fois, a été lancé le mouvement de la grève en ligne, avec le hashtag #climatestrikeonline.

«Postez une photo de vous en train de faire la grève seul à la maison, ou avec des proches et des amis», ont demandé les organisateurs.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!