Chine-USA: La guerre commerciale n'aura pas lieu
Actualisé

Chine-USALa guerre commerciale n'aura pas lieu

Après de longues négociations, la Chine et les Etats-Unis ont trouvé un consensus pour éviter la guerre commerciale.

Donald Trump exigeait notamment une réduction de 200 milliards de dollars de son déficit avec la Chine. (Samedi 19 mai 2018)

Donald Trump exigeait notamment une réduction de 200 milliards de dollars de son déficit avec la Chine. (Samedi 19 mai 2018)

AFP

La Chine a accepté de prendre des mesures pour importer davantage de produits américains afin de réduire le déficit commercial des Etats-Unis, ont annoncé les deux pays. Ils ne mentionnent toutefois pas la réduction de 200 milliards de dollars de l'excédent chinois. Pékin et Washington ont décidé de renoncer à toute guerre commerciale et à l'augmentation des droits de douane, a indiqué le vice-premier ministre chinois Liu He dimanche à l'agence officielle Xinhua.

«Il y a un consensus en faveur de la mise en oeuvre de mesures efficaces pour réduire substantiellement le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine», peut-on lire dans le communiqué. Pékin et Washington promettent de poursuivre leurs discussions sur la réduction de cet excédent, proche de 335 milliards de dollars par an, qui menace de donner lieu à une guerre commerciale.

«Pour répondre aux besoins de consommation croissants des Chinois et à la nécessité d'un développement économique de qualité, la Chine augmentera considérablement ses achats de biens et de services aux Etats-Unis, ce qui contribuera à soutenir la croissance et l'emploi aux Etats-Unis», poursuivent les auteurs.

«Gagnant-gagnant»

Pékin, ajoutent-ils, «procédera à des modifications pertinentes de ses lois et règlements», notamment sur la propriété intellectuelle, pour permettre une augmentation des importations américaines. La déclaration a été rédigée à l'issue de négociations menées jeudi et vendredi à Washington en présence de Liu He.

Le président américain Donald Trump, qui a fait de la réduction du déficit commercial avec la Chine l'un des thèmes-phares de sa campagne électorale, a donc fixé l'objectif à 200 milliards de dollars, faute de quoi il menace d'appliquer de nouveaux droits de douane à certaines catégories de produits chinois.

Le communiqué commun constitue «un bon exemple (de rapport) gagnant-gagnant», a écrit dimanche l'agence de presse officielle Chine Nouvelle dans une analyse. Les mesures annoncées permettront aux Etats-Unis de réduire leur déficit commercial en augmentant leurs exportations à destination de la Chine, a-t-elle ajouté, et à la Chine de diversifier et d'améliorer la qualité de ses importations. Pékin a toujours résisté aux «demandes déraisonnables» de Washington, dit encore l'agence Chine Nouvelle, pour qui une résolution du différend commercial entre les deux pays sera compliquée et prendra du temps.

(AFP)

Votre opinion