23.08.2018 à 10:27

TennisLà, il déconne, Yann Marti

Le Valaisan, 807e au classement ATP, a affirmé au «Nouvelliste» qu’il aspirait à une place dans le top 100 dans les 18 prochains mois. Sérieusement?

par
Emmanuel Favre
Yann Marti aimerait intégrer le Top-100 mondial dans les 18 mois à venir.

Yann Marti aimerait intégrer le Top-100 mondial dans les 18 mois à venir.

Keystone

On adore les sportifs déterminés et les défis ambitieux. Il n’y a rien de plus agaçant que d’entendre un athlète espérer faire mieux que l’an dernier ou se gargariser d’une quatrième place.

Mais on adore aussi les sportifs lucides. Le sélectionneur de l’équipe nationale d’Andorre n’affirmera pas vouloir soulever la Coupe du monde de football 2022. Et Thomas Lüthi ne claironnera pas ambitionner de gagner une course de MotoGP en 2018.

Alors, quand Yann Marti, matricule 807 au classement de l’ATP, affirme mordicus au Nouvelliste qu’il aspire à s’incruster dans le top 100 de la hiérarchie mondiale dans les 18 mois, on est proche de s’étrangler avec notre croissant.

Il déconne, le Valaisan, non?

Non.

Alors, il doit probablement être en possession d’informations bien protégées par les têtes pensantes de l’ATP.

Hypothèse No 1: 707 des 806 joueurs qui le précèdent dans le ranking vont prendre leur retraite à la fin de l’année 2019.

Hypothèse No 2: dès l’année prochaine, tous les lundis matins, le classement ATP hebdomadaire sera déterminé par un tirage au sort. Et, statistiquement, Marti devrait pouvoir se loger dans le top 100 à quelques reprises.

Hypothèse No 3: Marti pourra compter sur le soutien de son ami Severin Lüthi pour intégrer la structure d’entraînement de Roger Federer et, à force de travail et de wild-cards, effectuer un bond dans les tablettes.

Admettons que ces hypothèses soient farfelues.

Alors, on souhaite tout le courage du monde à Yann Marti afin qu’il nous cloue le bec et nous démontre que nous avions eu tort de ne pas croire en son projet.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!