Crise climatique: La journée pour Fernandez sera boudée par la droite

Publié

Crise climatiqueLa journée pour Fernandez sera boudée par la droite

Lundi 2 mai aura lieu une journée d’informations scientifiques sur le climat et la biodiversité au Parlement. C’est la promesse qu’avait faite la présidente du National Irène Kälin au gréviste de la faim Guillermo Fernandez.

par
Eric Felley
En fin d’année dernière, l’écologiste fribourgeois avait tenu 39 jours avant de se réalimenter.

En fin d’année dernière, l’écologiste fribourgeois avait tenu 39 jours avant de se réalimenter.

lematin.ch

Sur la place Fédérale, le 9 décembre dernier, le militant pour le climat Guillermo Fernandez avait mis un terme à sa grève de la faim après 39 jours pour réclamer un débat urgent sur la crise climatique. Alors qu’il appelait Simonetta Sommaruga à réagir, c’est finalement la présidente du Conseil national, l’écologiste Irène Kälin (V/AG), qui lui avait promis d’organiser une journée d’informations pour les parlementaires avec des scientifiques du GIEC sur la problématique du climat et de la biodiversité.

Avec les scientifiques suisses du GIEC

Cette rencontre aura lieu ce lundi 2 mai 2022, de 13 h 30 à 16 h 30, dans la salle du Conseil national en présence de Simonetta Sommaruga. S’y exprimeront les professeurs Markus Fischer (Université de Berne), Sonia I. Seneviratne (EPF Zurich), Christian Huggel (Université de Zurich), Antoine Guisan (Université de Lausanne), Anthony Patt (EPF Zurich), Cornelia Krug (Université de Zurich), Andreas Fischlin (EPF Zurich) et Julia Steinberger (Université de Lausanne). Ce sont toutes et tous des scientifiques suisses qui ont collaboré aux derniers rapports du GIEC.

5 sur 62 à l’UDC

Pour l’instant, les parlementaires de droite ne semblent pas vouloir se presser à Berne pour ce rendez-vous. «Le Matin Dimanche» a relevé que 88 parlementaires sur 246 se sont inscrits pour l’après-midi. L’intérêt pour le rendez-vous est plus fort chez les Vert.e.s avec 29 inscrits sur 35 élus, alors qu’au PLR, il n’y en a que 7 sur 41 et à l’UDC, 5 sur 62.

De Céline Vara à Philippe Nantermod

«Quand on a l’opportunité de bénéficier du savoir des plus grands scientifiques du pays, il faut savoir rester humble et ne pas refuser la main qu’on tend, déclare la conseillère aux États Céline Vara (V/NE) dans le journal dominical. En ce sens je trouve irrespectueux de ne pas participer à cet événement alors que c’est le plus grand défi politique qui se pose aujourd’hui». Sans doute visait-elle, entre autres, le conseiller national et vice-président du PLR Philippe Nantermod (PLR/VS), qui depuis plusieurs jours déjà défend sa position sur Twitter, comme quoi il ne participera pas à «cette messe».

Ton opinion

15 commentaires