Actualisé 24.09.2019 à 14:32

AllemagneLa justice assimile la gueule de bois à une «maladie»

Un arrêt de Cour, qui tranche un conflit entre une association et le fabricant d'une boisson soulageante, est rendu public alors que la Fête de la bière bat son plein à Munich.

La fête de la bière bat son plein à Munich depuis le 21 septembre 2019 et s’achèvera le 6 octobre prochain.

La fête de la bière bat son plein à Munich depuis le 21 septembre 2019 et s’achèvera le 6 octobre prochain.

AFP

Une Cour allemande a estimé dans un arrêt rendu public lundi que la gueule de bois était une «maladie» alors que la Fête de la bière – et ses excès d'alcool – bat son plein depuis le week-end dernier à Munich.

Pour les magistrats, «le terme de maladie se comprend comme un dysfonctionnement même minime ou provisoire de l'état normal du corps», y compris lorsque aucun traitement n'est nécessaire pour le faire disparaître. Souffrir d'une gueule de bois est donc une «maladie». CQFD.

C'est pour pouvoir statuer en appel sur une affaire qui oppose une association à une société proposant une «boisson anti-gueule de bois», que les magistrats se sont penchés sur le cas.

Conséquences

La société vantait les mérites de son produit arguant quelle permet de se remettre plus facilement d'un excès d'alcool. L'association contestait que le produit puisse s'attribuer ces mérites. En acceptant de qualifier la gueule de bois de «maladie» les juges de Francfort donnent ainsi raison à l'association.

Leur argument: «L'information concernant un produit alimentaire ne peut pas s'attribuer des propriétés de prévention ou de traitement d'une maladie humaine ou donner l'impression de le faire».

Conséquence pour la société poursuivie: elle ne pourra plus à l'avenir affirmer ou suggérer que sa boisson miracle est un remède.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!