Actualisé 28.02.2016 à 09:01

SoinsLa justice ordonne à un pédophile de suivre une thérapie à distance

Le condamné, un ancien employé de l’Office fédéral de la police, s’est installé aux Philippines. La décision de la justice ne fait pas l’unanimité parmi les psychiatres.

par
Fabiano Citroni
Sur la question de la thérapie par Skype, les avis des spécialistes divergent.

Sur la question de la thérapie par Skype, les avis des spécialistes divergent.

iStock

Un psychiatre peut-il suivre à distance un individu reconnu coupable de pornographie pour s’être procuré 1900 photos et 170 vidéos contenant des actes sexuels avec des enfants, y compris en bas âge, et des animaux? Le 16 février, la présidente du Tribunal de Berne-Mittelland, Bettina Bochsler, a répondu «oui» à cette question. Elle a ordonné à cet ancien employé de l’Office fédéral de la police de se soumettre à un traitement ambulatoire. Ce sera une thérapie à distance.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!