Football: La Juventus sauve un point à la 95e
Actualisé

FootballLa Juventus sauve un point à la 95e

Les Bianconeri ont eu besoin de jouer à 11 contre 9 pour sauver un point à domicile contre Bologne (1-1). Ce match nul maintient la Juventus à la 4e place mais la place à portée de tir de la Roma.

Dusan Vlahovic a égalisé pour la Juventus à la 95e minute.

Dusan Vlahovic a égalisé pour la Juventus à la 95e minute.

AFP

La Juventus (4e) a dû attendre d'être à onze contre neuf pour arracher l'égalisation contre un coriace Bologne (1-1), samedi lors de la 33e journée, offrant l'occasion à la Roma (5e) de se rapprocher du top 4 en cas de succès lundi à Naples. 

L'inévitable Dusan Vlahovic a surgi pour inscrire son 23e but de la saison et éviter un revers gênant à domicile contre le 13e du classement. Le Serbe a prolongé de la tête une reprise en ciseau d'Alvaro Morata (90e+5).

Cruel pour le Bologne de Michel Aebischer (entré à la 74e minute), qui tenait jusque là son joli coup face aux Bianconeri grâce à un but de Marko Arnautovic, oublié par la défense centrale (52e). Mais les deux exclusions en une poignée de secondes d'Adama Soumaoro puis Gary Medel (84e) ont été de trop pour les Bolonais. Le premier a été exclu pour une faute en position de dernier défenseur sur Morata, signalée par la VAR à l'arbitre central, et le second pour avoir protesté avec trop de véhémence.

À onze, Bologne avait bien résisté aux Turinois, peu à peu éteints après une bonne entame. Grâce notamment à un gardien – Lukasz Skorupski – décisif devant Mattijs de Ligt (58e), deux minutes après avoir été sauvé par son poteau sur une tête de Danilo. 

Ce nul des Bianconeri, sous le regard de l'ex-légende du club Alessandro Del Piero, de retour au Juventus Stadium pour la première fois depuis ses adieux à la «Vieille dame» en 2012, peut rouvrir le débat pour la quatrième place qualificative pour la Ligue des champions. La Roma (5e, 57 points) peut en effet revenir à trois longueurs seulement de la Juve, en cas de succès lundi contre Naples (3e). 

La Salernitana y croit

«Il ne faut pas se laisser prendre par la nervosité, a toutefois assuré l'entraîneur turinois Massimiliano Allegri. Si on avait gagné ce soir (ndlr: samedi), la quatrième place n'était pas assurée pour autant. Il y a encore beaucoup de points, il faut continuer à faire mieux dans l'attitude.» 

La Lazio (7e) a manqué l'occasion en soirée de reprendre la 5e place, bousculée par le Torino de Ricardo Rodriguez avant d'égaliser in extremis dans le temps additionnel (1-1). Grâce à Ciro Immobile, auteur de son 25e but de la saison et donc son 180e en Serie A. Il rejoint Fabio Quagliarella comme meilleur buteur en activité.

Les Giallorossi eux-mêmes doivent aussi continuer à regarder dans leur rétroviseur, où la Fiorentina (6e) n'est plus qu'à une longueur après sa courte victoire sur le mal classé Venise (1-0). Venise, 18e et premier relégable, fait une bien mauvaise opération en voyant s'élargir à six points le retard sur Cagliari (17e), qui a remporté une victoire précieuse contre Sassuolo (1-0).

La Salernitana, lanterne rouge distancée à 9 points des Sardes, a montré pour sa part qu'elle n'abdiquait pas en s'imposant chez la Sampdoria Gênes (2-1). La «Samp», dont le maintien n'est pas encore assuré, s'est fait surprendre d'entrée de jeu en cédant coup sur coup sur une tête de Federico Fazio (4e) puis un déboulé d'Ederson (6e). «On a démontré qu'on travaillait dur, qu'on croyait au maintien, il reste encore beaucoup de matches, on va voir ce qui se passe», a savouré sur DAZN Franck Ribéry, entré en seconde période pour défendre ce premier succès de Salerne depuis le 9 janvier.

(AFP, Sport-Center)

Votre opinion