19.10.2020 à 16:50

CinémaLa légendaire Rhonda Fleming est décédée à 97 ans

Surnommée «la reine du technicolor», l’actrice qui a notamment joué dans «Règlements de comptes à O.K. Corral» est morte le 14 octobre dernier à Santa Monica.

Rhonda Fleming lors d’une séance photos dans les années 1950.

Rhonda Fleming lors d’une séance photos dans les années 1950.

Getty Images

Rhonda Fleming s’est éteinte. L’actrice est décédée à l’âge de 97 ans à Santa Monica, le 14 octobre dernier. Connue pour avoir joué avec de grands réalisateurs, elle avait gagné le titre de «la reine du technicolor» grâce sa belle chevelure rousse.

Née Marilyn Louis, elle a rapidement décidé de suivre les traces de sa mère qui était une artiste spécialisée dans les comédies musicales. Très vite, après des premiers pas à la radio, elle monte sur scène à Broadway pour jouer dans «Blackouts». Sa présence scénique a été remarquée par le célèbre producteur David O. Selznick («Autant en emporte le vent») qui la renommera Rhonda Fleming. Il trouvait son vrai prénom trop commun.

D’Hitchcock à «La croisière s’amuse»

La comédienne aux cheveux flamboyants est ensuite apparue dans une quarantaine de films. Elle a, par exemple, tourné pour Alfred Hitchcock, dans «La maison du docteur Edwardes», avec Gregory Peck et Ingrid Bergman, en 1945, dans «La Griffe du passé de Jacques Tourneur», avec Robert Mitchum, dans «La Cinquième Victime» de Fritz Lang en 1956 et aussi dans «Règlements de comptes à O.K. Corral», avec Burt Lancaster et Kirk Douglas, en 1957.

Dans les années 1960, le cinéma commence un peu à la bouder. Elle décide alors de jouer dans de nombreuses séries télé, jusqu’en 1990. On l’a ainsi vue dans un épisode du «Virginien» (1965), de «Kung Fu» (1975) ou encore de «La Croisière s’amuse» (1978). Philosophe face à ce retour de fortune, elle avait avoué au «Guardian»: «Je me suis fourvoyé en acceptant de jouer dans des films de série B, simplement pour de l’argent.» Malgré cette décision, Rhonda Fleming restera l’une des actrices qui aura marqué Hollywood dans les années 1940 et 1950 par son talent.

(LeMatin.ch)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Deck

20.10.2020 à 10:00

Le technicolor, c'est chaud, c'est joyeux, c'est beau !!! ... Rhonda Fleming aussi, RIP.