Publié

EtudeLa libre-circulation des personnes est «une chance» pour les PME alémaniques

Les petites et moyennes entreprises alémaniques sont en majorité favorables à la libre-circulation des personnes, selon une étude commandée par l'Union suisse des arts et métiers (USAM).

L'étude a été rendue publique jeudi à Klosters (GR).

L'étude a été rendue publique jeudi à Klosters (GR).

Google Maps

Celle-ci se félicite de ce résultat et voit ainsi «son objectif stratégique clairement confirmé».

Les membres de la direction de PME interrogés sont 62% à juger que la libre-circulation des personnes est «plutôt une chance», contre 21% qui y voient «plutôt un risque».

L'étude a été menée en novembre 2011 auprès de 500 PME par l'institut gfs.bern et a été rendue publique jeudi à Klosters (GR) à l'occasion de la Conférence d'hiver des arts et métiers, indique l'USAM.

La perception des accords bilatéraux dans leur ensemble est encore plus positive: 74% des patrons interrogés estiment qu'ils représentent «plutôt une chance» contre 13% qui sont d'un avis opposé.

(ats)

Votre opinion