Football: La Ligue des champions prépare sa révolution
Publié

FootballLa Ligue des champions prépare sa révolution

L'UEFA imagine déjà une nouvelle formule pour sa compétition la plus lucrative. Qui deviendrait «fermée», avec plus de matches.

par
N. JR

A quoi ressemblera la future Ligue des Champions? C’est dans le but d’imaginer les possibles évolutions de la plus lucrative des compétitions européennes que les grands clubs se sont «secrètement » réunis ce mardi sous la bannière conjointe de l’UEFA et de l’ECA (l'Association européennes des clubs). Une sorte de «brainstorming» informel destiné, comme on pouvait s’en douter (et aussi le redouter), à plancher principalement sur de nouvelles sources de profit.

Si rien n’est officiellement sorti de cette réunion de travail, des fuites permettent déjà de mieux comprendre à quoi pourrait ressembler la Ligue des Champions du futur, soit à partir de 2024 dans le meilleur des cas.

On jouerait désormais le week-end

Première mesure, et non des moindres, celle-ci deviendrait «fermée», réservée à 32 participants (soit le même nombre d’équipes qu'aujourd’hui). Soit la garantie d'engranger des revenus colossaux chaque année. Autre conséquence si le modèle devait être adopté: la formule actuelle - à savoir huit groupes de quatre équipes chacun - serait remplacé selon le Wall Street Journal par un système garantissant un minimum de 14 matches (contre six actuellement pour les formations éliminées après la phase de poule). Avec une idée toute simple: plus de matches garantirait plus de rentrées financières en termes de marketing, billetterie ou droits TV.

Outre un changement de formule, la nouvelle LdC ne se disputerait plus en semaine, avec des journées réparties entre le mardi et le mercredi comme actuellement, mais désormais le week-end, ce qui représenterait une immense révolution et un danger pour les championnats nationaux.

Afin de garantir un semblant d’intérêt à la compétition, le modèle tel qu’il est souhaité par les cadors européens offrirait chaque année quatre places selon un système de promotion/relégation restant à définir. On se dirigerait ainsi vers la création de quatre ligues de huit équipes, qui seraient donc assurées de participer à la Ligue des Champions chaque saison, avec un système de montées et de descentes.

Bien sûr, tout cela n’est encore que théorique mais l’axe de travail est déjà défini, consistant à faire en sorte que les clubs déjà puissants le deviennent encore davantage à l’avenir. On est très loin du principe de l’ouverture prônée à l’époque par Michel Platini. L’ancien président de l’UEFA avait, on s’en souvient, favorisé l’émergence des plus «petits» clubs, permettant ainsi aux moins nantis de s’installer de temps à autre à la table des plus, voire très riches.

Révolutionnaire tel qu’elle est imaginée, la nouvelle formule serait surtout une réponse de l’UEFA à sa crainte de voir les grands clubs mettre à exécution leur menace de créer une Super Ligue européenne parallèle. Comme l’avaient révélé les Football Leaks, le Real Madrid, Barcelone, Manchester United, Bayern Munich, la Juventus, Chelsea, Arsenal, PSG, City, Liverpool et Milan, auraient été les clubs fondateurs de cette Ligue, alors que l’Atlético, Dortmund, Marseille, Inter et Rome auraient figuré parmi les invités.

Afin d’éviter cette possible scission, l’UEFA a apparemment choisi d’écouter les doléances des plus riches. Quitte à devoir se plier à leurs diktats…

Votre opinion