03.03.2018 à 23:00

OpelLa limousine élégante qui enrhume les sportives

Avec la version GSi de son Insignia, le constructeur à l’éclair propose une voiture stylée qui a épinglé sa redoutable cousine OPC sur la piste du Nürburgring.

von
Philippe Clément
Marseille (F)

À voir le sourire entendu de Volker Strycek, directeur du département Opel Performance Cars Motorsport, on se dit que la première impression de sportivité qu’on a vu se dégager de la toute nouvelle version GSi de l’Opel Insignia n’est pas due qu’à des artifices de design… Certes, la ligne est clairement dynamique, les larges ouïes chromées de la face avant agressives et les jantes spéciales plutôt réussies. Mais le clip qui montre Carlos Tavares, CEO du groupe PSA Peugeot Citroën Opel, au volant de l’engin, emmener le grand patron d’Opel pour un tour sur la célèbre Nordschleifedu Nürburgring ne laisse planer aucun doute! Cette GSi, qui reprend un sigle rendu célèbre dans les années 1980 par les Kadett, a beau ne pas se vouloir aussi radicale que les versions OPC du groupe, elle n’en conserve pas moins la plupart de leurs gènes «de course».

S’il fallait encore quelques indices, il suffit de jeter un œil dans l’habitacle. Le design en forme de cobra dressé des sièges avant, le bouton Sport devant le levier de la boîte automatique et le pédalier en métal chromé apportent, eux aussi, une indéniable touche racing. Pour autant, cette Insignia se doit, nous dit-on, de concilier le confort d’une berline avec les performances d’une vraie sportive. Alors on y regarde d’un peu plus près…

Effectivement, à côté du bouton Sport se trouve un bouton Tour, qui fait passer le châssis adaptatif en mode confort, assouplit un peu la direction et rend la pédale d’accélérateur moins incisive. Sans oublier les sièges arrière chauffants et le système de refroidissement – et de massage, même – des semi-baquets avant. Et on ne cause même pas des assistants de sécurité, du tempomat adaptatif, du système de détection des panneaux de signalisation ou de l’affichage tête haute…

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!