18.05.2012 à 20:27

Dominique ALa lumière après vingt ans d'accent grave sur le «A»

Le grand bonhomme de la chanson s’aventure enfin «Vers les lueurs». Rencontre avec un quadra apaisé.

par
Fred Valet
Dominique A: «Je préfère largement jouer le même soir qu’Other Lives que juste après Bénabar.»

Dominique A: «Je préfère largement jouer le même soir qu’Other Lives que juste après Bénabar.»

«Je le sentais venir. Ce sont des moments assez rares, alors aujourd’hui je m’en gargarise.» Dominique A évoque le succès. Un succès populaire qu’il doit à sa toute fraîche volonté de regarder «Vers les lueurs». Un neuvième album magistral, à l’introversion perméable, dans lequel il côtoie avec élégance un quintet à vent. De l’air! Ce grand timide a enfin laissé entrer quelques rayons dans sa piaule, assumé ses mélodies élégantes et s’offre même une cartouche accrocheuse avec le single «Rendez-nous la lumière». Pour Dominique, l’avantage de conduire sans phares depuis vingt ans, c’est de n’avoir plus peur de rien quand la lumière de l’aube vient enfin lui caresser l’échine.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!