Jura bernois – La magie de Noël n’opère pas cette année

Publié

Jura bernoisLa magie de Noël n’opère pas cette année

Pourquoi le bourg médiéval de La Neuveville n’est-il pas illuminé pendant les Fêtes? L’Exécutif et le Législatif se renvoient… la boule.

par
Vincent Donzé
Un beau sapin à la rue du Marché, mais sans illumination.

Un beau sapin à la rue du Marché, mais sans illumination.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Le marché artisanal se déroulera dimanche prochain à La Neuveville, au bord du lac de Bienne, mais sans décoration lumineuse. Cette année, les habitants de la cité médiévale du bord du lac de Bienne sont privés d’éclairage de Noël. La faute à qui? L’Exécutif et le Législatif se renvoient… la boule.

Ce lundi matin, deux sapins arboraient des boules, l’un à la rue du Marché, l’autre à la place de la Gare. Derrière la mairie, un arbre porte des boules et des guirlandes lumineuses, mais dans les rues, pas d’ampoules!

Ce n’est pas pour économiser l’énergie que les autorités ont renoncé aux installations lumineuses, c’est parce qu’elles sont «obsolètes et ne répondent plus aux normes en matière d’illumination». Pire: la moitié des guirlandes est hors d’usage.

Dernier souffle

L’an dernier, la commune avait utilisé les décorations fournies par une entreprise, «vu que les nôtres ont rendu leur dernier souffle», comme le relevait le conseiller municipal Jacques Wenger. Au printemps dernier, un crédit d’engagement de 120 000 francs a été soumis au Conseil général «pour l’achat de nouvelles décorations de Noël» équipées en LED.

«La tradition des illuminations suspendues est bien ancrée», a relevé l’élu écologiste Alain Gagnebin. Son souci: remplacer «des étoiles pour d’autres motifs clignotants» est trop onéreux. Par 17 voix contre 15, les élus ont refusé de délivrer un chèque en blanc aux autorités en renvoyant le dossier à l’expéditeur.

Idem devant le cinéma, face à la gare.

Idem devant le cinéma, face à la gare.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Le problème, c’est que plus rien ne s’est passé jusqu’au 29 octobre dernier, lorsque le Conseil municipal a diffusé un communiqué: «Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et comme toute administration, La Neuveville désire rendre cette période la plus chaleureuse possible pour ses habitants», a-t-il indiqué.

«Malgré cette envie d’illuminer les yeux des Neuvevilloises et des Neuvevillois, le Conseil municipal a dû prendre une douloureuse décision faute de validation de budget par le Législatif», a-t-il reproché pour justifier l’absence de décoration de Noël.

«Cette fin d’année 2021 manquera un peu d’éclat dans les rues de la cité», regrette le Conseil municipal, en promettant que «d’ici décembre 2022, le cœur de La Neuveville devrait à nouveau rayonner grâce à un parc d’illuminations LED complètement mis au goût du jour».

Des guirlandes lumineuses au pied d’un arbre, derrière la mairie.

Des guirlandes lumineuses au pied d’un arbre, derrière la mairie.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Le Conseil municipal s’est dit «attristé par cette décision et espère qu’une solution harmonieuse sera rapidement trouvée». Mais le président du Conseil général Luca Longo (PLR) refuse de faire porter le chapeau aux parlementaires: les conseillers généraux n’ont pas refusé un crédit sans suite, ils ont renvoyé le dossier à l’Exécutif!

Comme l’a relevé le média «Arcinfo», Luca Longo a écrit un courrier de lecteur dans «Le Courrier de La Neuveville». «Dès le moment où un objet est renvoyé au Conseil municipal, le délai de traitement ainsi que la présentation d’un nouveau projet sont de son ressort», a-t-il écrit. Pour la magie de Noël, rendez-vous l’an prochain…

Ton opinion

5 commentaires