Publié

CinémaLa magie de Norbert Dragonneau

Drôle et rythmé, «Les animaux fantastiques», premier volet de la franchise inspirée par l’univers de «Harry Potter», est une surprenante réussite.

par
Jean-Philippe Bernard

Voilà à coup sûr l’un des films les plus attendus de cette fin d’année! Le début d’une nouvelle franchise inspirée par l’univers de «Harry Potter». «Les animaux fantastiques», donc, s’impose comme la nouvelle attraction gros budget (180 millions de dollars) promise aux fidèles des salles obscures dès aujourd’hui. L’affaire n’est pas du «Harry Potter», mais elle possède le goût magique de «Harry Potter», elle qui s’inspire d’un bouquin publié en 2001 par J.K. Rowling, l’heureuse maman du garçon à lunettes. L’ouvrage est censé avoir été écrit par un sorcier voyageur du nom de Norbert Dragonneau et plus personne n’ignore que Harry et ses compagnons l’ont étudié au fil des années qu’ils ont passées entre les murs du Collège de Poudlard.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!