02.10.2020 à 16:12

Trump positif au CovidLa Maison-Blanche procède au traçage des cas contacts

Coup de tonnerre à un mois de l’élection présidentielle aux Etats-Unis: testé positif au Covid-19 dans la nuit de jeudi à vendredi, Donald Trump a été contraint de suspendre sa campagne.

La Maison-Blanche procède à une recherche des contacts après que le président Donald Trump et son épouse Melania aient été testés positifs.

La Maison-Blanche procède à une recherche des contacts après que le président Donald Trump et son épouse Melania aient été testés positifs.

AFP

La Maison-Blanche procède actuellement au traçage des cas contacts après l’annonce dans la nuit de jeudi à vendredi des tests Covid-19 positifs de Donald et Melania Trump.

«Le traçage des cas contacts est en cours et les recommandations nécessaires seront faites,» a déclaré à l’AFP Judd Deere, porte-parole de l’exécutif américain.

Baron est négatif

Le fils de Donald et Melania Trump, Barron, 14 ans, a été testé négatif au Covid-19, a indiqué vendredi la Maison-Blanche.

«Barron a été testé négatif et toutes les précautions sont prises pour s’assurer qu’il soit en sécurité et en bonne santé», a indiqué Stephanie Grisham, porte-parole de Melania Trump.

Donald et Melania Trump ont annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi qu’ils étaient tous les deux positifs au Covid-19.

Donald Trump  entouré de sa femme Melania Trump  et son fils Baron.

Donald Trump entouré de sa femme Melania Trump et son fils Baron.

AFP

Wall Street chute à l’ouverture

Wall Street, qui a ouvert lourdement en chute vendredi après l’annonce coup de tonnerre que le président des Etats-Unis Donald Trump avait été testé positif au Covid-19 à un mois des élections, modérait sa baisse peu après l’ouverture.

A 15H50, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) perdait 0,73% à 27’612,46 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 1,26% à 11.184,00 points. Juste après la sonnerie de la cloche, les deux indices avaient respectivement plongé de -1,46% et -2,15%.

L’indice élargi S&P 500 cédait 1,27% à 3338,00 points.

Jeudi, la Bourse de New York avait terminé modestement dans le vert, le DJIA avait grappillé 0,13%. Le Nasdaq avait avancé de 1,42% et le S&P 500 avait gagné 0,53%.

Wall Street.

Wall Street.

AFP/archive

Zurich en repli aussi

La Bourse de Zurich entamait la dernière séance de la semaine sur un repli, après que le président des Etats-Unis a annoncé qu’il a été testé positif au Covid-19. Par ailleurs, l’incapacité du gouvernement de Donald Trump et des démocrates à s’entendre sur un paquet d’aide destiné à relancer l’économie pourrait également peser sur les marchés.

La veille, Wall Street a clôturé sur une note positive, tirée par les valeurs technologiques.

Le résultat du Covid-19 du président américain devrait augmenter les incertitudes sur les marchés boursiers, estime l’économiste en chef de Julius Bär, David Kohl, tout en relevant que l’impact sur les élections devrait être minime, les américains étant déjà très polarisés, ce qui facilite la mobilisation des électeurs.

Au niveau macroéconomique, le taux de chômage au Japon s’est établi à 3% en août, au plus haut depuis mai 2017, selon des données du ministère des Affaires intérieures publiées vendredi, après 2,9% en juillet et 2,8% en juin.

Les investisseurs scruteront aujourd’hui les chiffres sur le marché du travail aux Etats-Unis, attendus en début d’après-midi.

A 9h13, le SMI cédait 0,86% à 10’148,43 points, le SLI 0,87% à 1547,75 points et le SPI 0,72% à 12’691,5 points. Uniquement cinq des 30 valeurs vedettes, arrivaient à grignoter du terrain tandis que le reste était dans le rouge.

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!