Pakistan: La maison de Ben Laden transformée en aire de jeu?
Publié

PakistanLa maison de Ben Laden transformée en aire de jeu?

L'avenir du terrain où se trouvait la résidence du chef du réseau islamiste Al Qaïda en 2011 fait l'objet de controverses.

1 / 38
Une controverse a surgi au Pakistan sur l'avenir du site où Oussama Ben Laden a été tué dans la ville d'Abbottabad.  L'armée et les autorités locales promouvant des projets rivaux de cimetière et d'aire de jeu.(Samedi 23 juillet 2016)

Une controverse a surgi au Pakistan sur l'avenir du site où Oussama Ben Laden a été tué dans la ville d'Abbottabad. L'armée et les autorités locales promouvant des projets rivaux de cimetière et d'aire de jeu.(Samedi 23 juillet 2016)

AFP
Le site où était érigé la maison pakistanaise à Abbottabad, rasée depuis, où vivait le chef du terrorisme international lorsqu'il a été tué par les forces américaines. Ce 20 mai 2015, des documents saisis lors de l'assaut sont rendus publics. On y découvre un Ben Laden qui gère son organisation en vrai directeur des Ressources humaines.

Le site où était érigé la maison pakistanaise à Abbottabad, rasée depuis, où vivait le chef du terrorisme international lorsqu'il a été tué par les forces américaines. Ce 20 mai 2015, des documents saisis lors de l'assaut sont rendus publics. On y découvre un Ben Laden qui gère son organisation en vrai directeur des Ressources humaines.

AFP
Cette photo prise dans la «Situation Room», a fait le tour du monde. Elle montre l'équipe du président Obama en train de suivre en direct le 1er mai 2011 l'assaut du complexe où s'était réfugié Ben Laden. Mais le cliché a fait beaucoup jaser. En effet, il a été retouché pour faire ressortir artificiellement le sentiment d'une extrême tension et la compétence des membres présents.

Cette photo prise dans la «Situation Room», a fait le tour du monde. Elle montre l'équipe du président Obama en train de suivre en direct le 1er mai 2011 l'assaut du complexe où s'était réfugié Ben Laden. Mais le cliché a fait beaucoup jaser. En effet, il a été retouché pour faire ressortir artificiellement le sentiment d'une extrême tension et la compétence des membres présents.

AFP

Une controverse a surgi au Pakistan sur l'avenir du site où Oussama Ben Laden a été tué dans la ville d'Abbottabad (à 50 km au nord d'Islamabad) par un commando des forces d'élite américaines le 2 mai 2011, l'armée et les autorités locales promouvant des projets rivaux de cimetière et d'aire de jeu.

L'amée a érigé un mur autour du terrain de quelque 350 m2 où se trouvait la résidence fortifiée du chef du réseau islamiste Al Qaïda, et souhaite le convertir en cimetière. Mais le gouvernement de la province de Khyber Pakhtunkhwa, qui a récupéré le terrain après la mort de Ben Laden, s'oppose au projet de cimetière et souhaite y construire une aire de jeux.

«Nous avons sécurisé cet endroit (pour le protéger) d'un empiètement en érigeant un mur et à présent nous voulons le convertir en cimetière car il y a un vrai problème d'insuffisance de cimetières dans la région», a déclaré à l'AFP Zylfiqar Ali Bhutto, vice-president du cantonnement militaire d'Abbottabad.

Rencontre à venir

De son côté, un responsable du gouvernement provincial, Mushtaq Ghani, a déclaré qu'il était impossible de créer «un cimetière au milieu des habitations». «Le gouvernement veut y aménager une aire de jeux. Si nous trouvons le financement, nous pouvons transformer ce site en aire de jeux cette année», a-t-il dit.

M. Butto a indiqué que les deux parties se rencontreraient la semaine prochaine pour trouver une solution à ce problème.

Après la mort de Ben Laden, qui a représenté un succès majeur pour le président américain Barack Obama, les autorités pakistanaises ont démoli la résidence du chef d'Al Qaïda et laissé le site non utilisé.

(AFP)

Votre opinion