Publié

FootballLa malédiction du stade de Manaus

Ce pourrait être le titre d’un roman de gare, c’est malheureusement une douloureuse réalité: deux ouvriers sont morts en l’espace de dix heures, samedi.

par
Jean-Claude Schertenleib
Sur le chantier de l’Arena Amazônia c’est la consternation. Deux ouvriers sont morts en dix heures.

Sur le chantier de l’Arena Amazônia c’est la consternation. Deux ouvriers sont morts en dix heures.

Bruno Kelly, Reuters

«La FIFA et le comité d’organisation local ont appris avec une grande tristesse la mort d’un homme qui travaillait sur le chantier de l’Arena Amazônia. Nos condoléances sincères à la famille, aux collègues et aux amis de la victime»: quelques mots pour dire au revoir à Marcleudo de Melo Ferreira, 22 ans, tué samedi très tôt après une chute de 35 mètres depuis le toit du stade qui accueillera, le 25 juin prochain, Honduras - Suisse.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!