Survie: La marine suisse dans la tourmente
Publié

SurvieLa marine suisse dans la tourmente

Après 75 ans d’existence, le pavillon national est menacé. Berne envisage de cesser son soutien aux armateurs. Explication.

par
Fabien Feissli
Construit en 1937, le «Saint-Cergue» a arboré le pavillon suisse pour la première fois en août 1941. Auparavant, il naviguait sous pavillon panaméen.

Construit en 1937, le «Saint-Cergue» a arboré le pavillon suisse pour la première fois en août 1941. Auparavant, il naviguait sous pavillon panaméen.

DR

«Durant la Seconde Guerre mondiale, nous avions besoin d’un pavillon neutre pour assurer l’approvisionnement du pays», explique Reto Dürler, chef de l’Office suisse de la navigation maritime (OSNM). Difficile à mettre en place à l’époque (lire ci-contre), la marine suisse a plusieurs fois été remise en question depuis la fin du conflit. Aujourd’hui encore, elle est en pleine tempête.

Votre opinion