Enseignement: La maturité bilingue a le soutien du Jura bernois
Publié

EnseignementLa maturité bilingue a le soutien du Jura bernois

Une majorité des communes autorisera ses élèves à quitter plus tôt leur scolarité obligatoire locale pour rejoindre cette filière.

Keystone

Les étudiants francophones intéressés par la maturité bilingue français-allemand dans le canton de Berne commenceront le gymnase à Bienne un an plus tôt, soit dès le mois d'août 2017.

La quasi-totalité des communes du Jura bernois, ainsi que celles de Bienne et d'Evilard, soutiennent cette filière bilingue qui démarre au terme de la 10e année Harmos.

Comme la première année de cette filière relève encore de la scolarité obligatoire, les communes sont libres d'autoriser ou non leurs élèves à la fréquenter. Ce cursus, qui s'aligne sur le modèle alémanique, dure quatre ans au lieu de trois.

Sur les 40 communes consultées, 36 ont pris position. Toutes les communes autorisent leurs élèves à fréquenter la filière bilingue des gymnases biennois. Mais trois d'entre elles ne libéreront les élèves qu'au terme de la scolarité obligatoire, ce qui, pour eux, rallongera d'un an l'obtention de la maturité bilingue, relève mardi le canton de Berne.

La Direction de l'instruction publique prendra contact avec les communes qui n'ont pas répondu et avec celles qui s'opposent à l'entrée en filière bilingue après la 10e année Harmos afin de trouver une solution. Si Moutier adhère à ce projet, ce n'est pas le cas de Saint-Imier.

Parallèlement à la consolidation de la filière bilingue, le canton envisage aussi un renforcement de la troisième langue nationale. Les élèves pour l'italien est une discipline fondamentale ou une option spécifique auront la possibilité de passer une maturité bilingue allemand-italien. Les intéressés passeront quant à eux leur 3e année gymnasiale dans un établissement tessinois.

(ats)

Votre opinion