20.06.2016 à 10:54

La mauvaise foi de Ottmar Hitzfeld

Euro 2016

L'ancien sélectionneur suisse trouve le niveau de jeu de la Nati et le rendement de Granit Xhaka «décevants».

1 / 80
Les fans de la Nati sont au rendez-vous pour accueillir leur équipe. (Dimanche 26 Juin 2016)

Les fans de la Nati sont au rendez-vous pour accueillir leur équipe. (Dimanche 26 Juin 2016)

Reuters
(Dimanche 26 Juin 2016)

(Dimanche 26 Juin 2016)

Reuters
(Dimanche 26 Juin 2016)

(Dimanche 26 Juin 2016)

Reuters

Le huitième de finale du Mondial 2014 à Sao Paulo avait été la dernière bataille livrée par Ottmar Hitzfeld à la tête de l'équipe de Suisse. Cette élimination contre l'Argentine ne lui aura pas permis de présenter un bilan conforme à son aura à l'issue de son mandat de six ans.

Aujourd'hui, on sent comme une pointe de rancœur à la lecture de ses impressions livrées à L'Equipe à l'issue de ce Suisse - France. Selon l'ancien mentor du Borussia Dortmund et du Bayern Munich, «la Suisse va devoir élever son niveau de jeu qui est décevant depuis le début de la compétition pour parvenir au stade des quarts de finale.»

Pire, il affirme que «les cadres de l'équipe tels que Xhaka, Shaqiri et Djourou doivent faire mieux». La remarque vaut pour Shaqiri mais certainement pas pour Xhaka et Djourou. Avant, pour terminer, d'affirmer que «Xhaka n'est pas le seul grand joueur à avoir déçu lors de cette phase de groupes.»

Xhaka rayonne

De tels propos laissent pantois. S'il ne s'agit pas d'une erreur de traduction, ils relèvent d'un manque d'élégance criant. Comment Ottmar Hitzfeld peut-il porter un tel jugement sur Granit Xhaka? On peut chercher une explication dans le dépit qu'il peut ressentir face à une évidence qu'il avait toujours refusé d'admettre: celle de placer Granit Xhaka face au jeu et non dos au but comme il l'a fait pendant trois ans avec ce rôle de 9,5 qui n'était pas le sien.

Aujourd'hui, Granit Xhaka rayonne sous les ordres d'un sélectionneur qui, lui, lui a donné les clés du camion.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!