«Fake news» : La Migros interdite aux vaccinés dès cet été? Certains y ont cru…
Publié

«Fake news» La Migros interdite aux vaccinés dès cet été? Certains y ont cru…

Un article satirique, pourtant déclaré comme tel, a été pris au pied de la lettre par des internautes et largement partagé, notamment en France. Migros a dû démentir.

par
Yannick Weber
Reuters

«Lisez jusqu’à la fin» pourrait être un bon conseil pour quiconque voudrait éviter d’avoir l’air ridicule sur internet. Depuis quelques jours, des publications sur les réseaux sociaux répandent l’information selon laquelle, dès cet été, Migros allait interdire aux personnes vaccinées l’accès à ses magasins. À la fin de l’article source (sur un site alémanique), l’avertissement était pourtant là: «Attention, satire!»

Des porte-masques à l’entrée? Non plus

Un site d’actu francophone de proches du mouvement QAnon n’en a eu cure et a relayé la surprenante nouvelle. Naturellement, elle est devenue virale. Tous les éléments qui auraient pu mettre la puce à l’oreille sur la nature fallacieuse de l’info sont passés tout droit. Par exemple, personne n’a semblé tiquer sur l’aspect peu vraisemblable du fait que Migros allait demander à ses clients «d’accrocher leur masque sur les porte-masques à l’entrée» avant d’entrer dans le magasin.

Autre élément, plus difficile à déceler pour les non germanophones: dans la publication, le patron de Migros est nommé Patrick Frischluft («air frais»). Ce dernier y déclare, après avoir pris une grande respiration, qu’il veut amener un peu… «d’air frais» dans la société et tient une suite de propos qui cumule tous les refrains répétés en boucle par les antimasques, antivaccins Covid et qui voient dans la pandémie une gigantesque manipulation mondiale orchestrée dans l’ombre.

«Si c’est vrai, c’est génial»

«Un grand homme qui en a», a par exemple commenté une internaute. Le dénommé Frischluft pourrait être un grand homme, à condition qu’il existe, ce qui n’est pas le cas. C’est l’agence AFP qui a fait l’exercice de vérification. Le porte-parole de Migros Tristan Cerf lui a confirmé qu’il s’agissait au départ d’une publication satirique qui ne vient d’ailleurs pas de l’interne et que Migros continue d’appliquer les directives sanitaires de l’OFSP.

«Quand la Suisse montre l’exemple», «Si c’est vrai c’est génial», «Un homme extraordinaire», tels ont été certains commentaires sous les partages de la fausse nouvelle. La dernière phrase de l’intervention du fictif Frischluft dans le texte original trouve alors un sens ironique. Il y dit que Migros donnera la préférence à «ceux qui pensent encore par eux-mêmes, qui font confiance à leur système immunitaire et qui ne suivent pas aveuglément, excusez l'expression, toutes les merdes qu'on leur sert».

Faute avouée à moitié pardonnée

Le site QAnoniste français qui a partagé l’information a reconnu, par la suite, qu’elle était fausse, par un message rajouté sur leur page internet en haut de l’article. Mais celui-ci n’est de loin pas prévu pour reconnaître avoir partagé une info non vérifiée auparavant. Il remercie plutôt le site satirique alémanique pour avoir mis le doigt sur les discriminations que subiront les personnes non vaccinées. Le tout, dans un langage que chacun sera libre d’essayer de décrypter. Ou pas.

qactus.fr

Votre opinion

44 commentaires